Marché forain – la beauté culturelle de Ha Giang

Depuis longtemps, le marché forain est devenu l’un des traits culturels caractéristiques dans la vie de la population ethnique de Ha Giang. Le marché n’est pas seulement un lieu d’achat et de vente, c’est aussi un lieu de rencontre et aussi d’échange culturel et sentimental pour les habitants de ce rude plateau karstique. Une fois visité ces marchés forains dans les districts de Meo Vac, Dong Van, Quan Ba, Hoang Su Phi, Xin Man… de la province de Ha Giang, on n’aurait jamais oublier ses particularités.

marche Ha GiangA Ha Giang, les marchés forains reculons sont organisés généralement dans les communes. Cette semaine, si le marché se tient au dimanche, la semaine prochaine, il aura lieu au samedi ; la semaine suivante au vendredi… Les marchés forains districtals se réunissent tous les dimanches. Le marché s’anime très tôt. Les jeunes filles en robes traditionnelles colorées, parapluie à la main, hotte sur le dos ; les garçons y apportent des poulets, porcs, vaches… Beaucoup, qui vivent loin du marché, doivent marcher des dizaines de kilomètres, escalader des montagnes et traverser des ruisseaux. Cependant, ils n’arrivent pas fatigués, mais plutôt souriants et joyeux. Après avoir acheté tout ce dont ils ont besoin, les gens s’attardent autour d’un poêle de thắng cố, cette spécialité culinaire faite de tripes de bétail. Les personnes d’origine des minorités ethniques vont au marché non seulement pour les achats, mais aussi pour se rencontrer, discuter de tout et de rien, déguster quelques tasses d’alcool de maïs ou se réunir autour d’un poêle de Thang cô (soupe de viande de cheval, un plat roboratif traditionnel).

MarcheHagiang

Des articles à vendre aux marchés forains sont nombreux, dont la plupart sont des produits forestiers ou ceux créés par des habitants locaux, à savoir : miel, agarics de senteur, champignons noirs en lamelles, paddy, maïs, soja, différents types de légumes, brocatelles… A la fin de l’année, en plus des biens essentiels pour la vie, les marchés représentent également des produits spéciaux pour le Nouvel An comme : riz gluant, offrandes en papier votifs, tableaux et peintures, calendriers, fleurs de lys, cannes à sucre… Tous ces produits locaux manifestent la diligence et l’ingéniosité des habitants et reflètent les traits culturels typiques de chaque ethnie. Aux nombreux marchés forains de Ha Giang, les gens n’utilisent pas de l’argent pour échanger mais des articles. Par exemple, ils y apportent un poulet ou une douzaine d’oeufs en échange d’une houe ou une paire d’arrosoirs. La plupart des habitants vendent leurs produits avant de pouvoir acheter ce dont ils ont besoin.

MarcheHagiang

L’endroit le plus animé du marché: celui où on vend des volailles et animaux domestiques comme poulets, porcs, chiens, chevaux, chèvres… particulièrement des vaches. Chaque jour de marché, se trouvent nombre de vaches à vendre, parfois jusqu’à un millier de têtes. Les propriétaires des beaux et musculeuses vaches sont en effet interroger pour la qualité des soins qu’ils apportent à l’élevage. Au marché, les uns font défiler leurs buffles, leurs bœufs, leurs chevaux… les autres les scrutent du regard, leur flattent la croupe et marchandent. Du côté, les denrées alimentaires sont bien sûr présentes avec de grandes marmites de Thang co et de l’alcool de maïs parfumé. Les hommes mangent du Thang co et boivent de l’alcool de maïs, tandis que les femmes, assises à côté de son mari, s’acharnent au filage.

En visitant les marchés des régions montagneuses, les visiteurs seront impressionnés par les couleurs chatoyantes des costumes traditionnels des ethnies minoritaire. Les hommes portent habituellement des tuniques noirâtres tandis que les femmes sont vêtues de costumes chamarrés, multicolores, créant la beauté et l’atmosphère joyeuse pour les jours de marché. Beaucoup de jeunes arrivent au marché et ils ont trouvé leur époux alors des vieux amis se retrouvent après un an d’intervalle et des nouveaux amis sont faites. Et depuis lors, le marché forain est devenu le lieu de rendez-vous de nombreux jeunes filles et garçons.

marche Hagiang

A midi, quand les marmites de Thang co et les jarrons d’alcool de maïs sont entièrement épuisées et après avoir acheté tout ce dont ils ont besoin, les gens rentrent chez eux, mettre fin à un jour de marché animé. Des forêts et des montagnes montent le bruit de sabots des chevaux.

Visiter un marché ethnique est un moment inoubliable. Point de rencontre de nombreuses minorités ethniques, le marché offre l’opportunité d’admirer les costumes traditionnels, de découvrir des mystères cachés des régions montagneuses et surtout de vivre au rythme des habitants. Par conséquent, les marchés forains de Ha Giang laissent des impressions mémorables à leurs visiteurs.

Plus d’infos sur le guide Vietnam

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s