Ba Bê, le plus grand lac naturel du Vietnam

Lac de Ba BeBa Bê, le plus grand lac naturel du Vietnam

À 200 km au nord de Hanoi se trouve Ba Bê, le lac naturel le plus important du Vietnam avec ses 500 ha et ses 3 lacs contigus, encastré dans un paysage de montagnes, de forêts primitives, d’îlots et de grottes.

Il y a 200 millions d’années, dans la formation du continent d’Asie du Sud Est, une force miraculeuse de la nature a fait monter une masse géante d’eau haute de 30 m dans une région de montagnes calcaires de la province de Bac Can, créant un paysage on ne peut plus pittoresque. Ce site fut plus tard baptisé Ba Bê (les trois mers) par les autochtones. Il s’agit de trois grands lacs : Pé Lam, Pé Lu, et Pe Leng qui communiquent entre eux.

Le panorama est magnifique avec des dégradés de couleurs, tantôt vert mousseux sous l’ombre des monts, tantôt bleu sous la lumière du soleil, en harmonie avec le jaune des feuilles des arbres et les nuages blancs. Long de 8 km et profond de 20 m en moyenne y vivent 50 espèces de poissons, dont certains à la chair délicieuse. On peut y trouver nombre d’essences précieuses, dont 5 « rarissimes », 18 espèces de reptiles, 100 espèces de papillons, 38 espèces de mammifères.

Il est possible de se promener en barque sur le lac, faire un tour pour admirer le paysage, grimper sur les petits îlots qui émergent en son milieu, puis escalader une montagne pour visiter Ao Tiên (Étang de la Fée), un petit lac limpide.

Le lac Ba Bê doit son existence aux rivières Nang, Tro Leng, aux sources Ta Ha Pho Lu, Na Pong qui l’alimentent en eau. L’eau du lac est tellement limpide que l’on peut voir à l’oeil nu des plantes aquatiques à une profondeur de 90 mètres. La température moyenne de l’eau du lac Ba Be est constamment maintenue à 22°C, chaude en hiver et agréable en été, chose fort attrayante pour les touristes. Le hameau Pac Ngòi des Tày au bord du lac vit de la monoculture du riz mais la vie de ses 60 familles est aisée grâce au tourisme. Leurs maisons sur pilotis s’échelonnent au flanc des collines et offrent une belle vue sur le lac. En particulier, la maison de Dzuong Dang, très vaste, offre le gîte et le couvert pour 5.000 dôngs/jour quand il s’agit d’un étudiant, sinon entre 10.000 dôngs et 20.000 dôngs pour les autres.

Quittant Pac Ngòi, de retour au lac, les touristes sont surpris de voir un gazon vert doux au bord du lac qui invite à s’y reposer un instant. On peut s’y dégourdir les jambes, goûter du riz gluant cuit dans des tronçons de bambou, contempler les grosses libellules aux couleurs chatoyantes ou des bandes de martins-pêcheurs.

Le lac Ba Bê fait partie d’un ensemble du Parc national Ba Bê, comprenant 21 points touristiques comme la caverne Dzoi, la grotte Puông, Na Phoong, Thâm Kit… Le voyage sur la rivière Nang permet de visiter ces grottes. Sur le chemin côtoyant cette dernière, il est parfois possible de voir des sangliers domestiqués qui se baladent paisiblement auprès des enfants absorbés par leurs jeux.

Ba Bê, un des 500 lacs du monde à préserver, est un des plus beaux sites du Vietnam. Il est appelé à devenir, bien sûr avec l’agrément de l’UNESCO, un patrimoine de l’humanité. Ne ratez pas l’occasion de faire un tour à Ba Bê, un lac enchanteur au milieu des forêts primitives, de la province septentrionale de Bac Can.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s