la montagne Ngu Hành Son

montagne de Ngu hanh SonLa montagne de Marbre Ngu Hành Son près de la ville de Dà Nang (Centre) attire les visiteurs avec ses monts, grottes et pagodes. Ses potentialités touristiques sont énormes. Située à 8 km au sud-est de Dà Nang (Centre), la montagne de Marbre se compose de cinq monts situés au bord de la mer, d’où son surnom Non Nuoc (montagne et eau). Au début du XIXe siècle, le roi Minh Mang l’a surnommée Ngu Hành Son et a donné aux cinq monts, les noms des cinq éléments de l’Univers : le Thuy Son (Mont de l’Eau, au nord), le Hoa Son (Mont du Feu, au sud), le Kim Son (Mont du Métal, à l’ouest), le Môc Son (Mont du Bois, à l’est) et le Thô Son (Mont de la Terre, au milieu de la chaîne).

Chacun se distingue par la couleur de son marbre : le Thuy Son est rose ; le Môc Son, blanc ; le Hoa Son, rouge ; le Kim Son, bleu et le Thô Son, brun. Cette chaîne montagneuse, confinée à l’est vers la Mer orientale, est bordée d’une longue plage et de haies de filaos. Elle s’ouvre à l’ouest et au sud sur les rivières Cô Co et Câm Lê. La rivière Cô Co était auparavant la principale voie pour les échanges commerciaux entre la ville de Dà Nang et la cité antique de Hôi An. Remblayée par les alluvions au fil du temps, elle n’a plus que 2 km de long et 200 m de large et rejoint les rivières Ba Chà et Bai Dài.

L’ensemble de Ngu Hành Son se distingue en particulier par de nombreuses pagodes et grottes tournées vers le ciel ou la mer. Le Mont de l’Eau (Thuy Son), occupant une superficie de 15 ha, avec trois sommets alignés, est le plus grand et le plus beau. Le plus haut Thuong Thai abrite des pagodes Tam Thai, Tam Tôn, Tù Lâm et de belles grottes, telles Hoa Nghiêm, Linh Nham, Huyên Không. Le Trung Thai possède les cavernes de Vân Nguyêt, Vân Thông. Le dernier Ha Thai comprend la pagode Linh Ung et une dizaine de grottes et de cavernes, telles Tang Chân, Tam Thanh, Chiêm Thành… Le Mont de l’Eau était à maintes reprises, le lieu d’une halte du roi Minh Mang. C’est lui qui a fait construire la grotte de Thiên Phuoc Dia, située au nord de la pagode Tam Thai.

De riches potentialités touristiques

Les pagodes situées dans le site de Ngu Hành Son sont presque toutes considérées comme les plus vieilles parmi celles de Dà Nang. On peut citer Thai Binh et Vân Long, construites au XVe siècle, Tam Thai et Binh An, au début du XVIIe siècle. Elles sont placées à proximité des grottes, ce qui offre une parfaite harmonie avec le cadre naturel. Ces pagodes conservent bon nombre de cloches et statues en cuivre et surtout en marbre.

En 1990, la montagne de Ngu Hành Son a été reconnue par l’État « vestige historique et culturel national ». Sa restauration et sa conservation sont désormais proposées par la ville de Dà Nang, en vue d’attirer les touristes. Ce site a accueilli, en 2001, quelque 60.000 étrangers et 200.000 locaux. Le nombre des visiteurs, au 1er semestre 2002, s’est accru de 25 % à 40 % par rapport à la même période de l’an passé. Dans l’avenir, une plage touristique devrait s’étendre de Ngu Hành Son jusqu’à la zone industrielle de Diên Nam-Diên Ngoc (Quang Nam). Ce sera l’une de plus belles et plus grandes plages du Centre. À Ngu Hành Son, outre les magnifiques paysages naturels, les touristes aiment aussi les objets d’art en marbre faits par les mains d’or des artisans. Les articles sont variés : statues, figurines, bracelets, etc. minutieusement taillés et ciselés. Ils sont à présent exportés à l’étranger

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s