La palais-forteresse du “roi des Meo” – Ha Giang

Palais des Rois Meo - Ha Giang

Palais des Rois Meo – Ha Giang

Il y a siècle, dans la province de Ha Giang où les groupes ethniques Mong (Meo) vivent, la famille Vuong, dirigée par Vuong Chinh Duc, contrôlait l’ensemble du plateau de Dong Van et se proclamait « roi des Meo ». Pour confirmer son pouvoir, le roi Meo a construit un palais-forteresse, qui a résisté au temps. Sa résidence est maintenant un patrimoine culturel et historique de grande valeur.

Il est dit que pour préparer la construction de sa résidence, Vuong Chinh Duc est allé en Chine pour demander à un géomancien de choisir un bon emplacement. Il a choisi la vallée de Sa Phin (aujourd’hui commune de Sa Phin, district de Dong Van, province de Ha Giang). Dans le centre de cette vallée, il y a une parcelle de terrain en forme de carapace de tortue (considéré comme le Génie de tortue). Devant, deux montagnes en forme de plateau symbolisent une vie prospère. A l’arrière, une chaîne de montagnes ressemble à un mur en arc de cercle qui embrasse la résidence. Le géomancien a estimé que tous les descendants de la famille Vuong deviendraient riches s’il résidaient ici.

En 1920, la construction a commencé. La plupart des travailleurs étaient des Hui du Yunnan (Chine) et des Mong locaux qui étaient chargés de débiter des pierres et de découper le bois. Le chantier a duré 8 ans et a coûté environ 150.000 pièces d’argent.

La résidence couvre environ 1.200 m², ses murs sont en pierre verte, chacun de 60-80cm d’épaisseur et de 2,5 à 3 m de haut. Une route pavée mène au palais, le long de laquelle il y a deux rangées de Cunninghamia (espèce d’arbre). Les marches de pierre sont taillées et coupées dans des formes uniques.

En passant l’entrée, les visiteurs découvrent le bâtiment principal, de 46 m de long, 22m de large et plus de 10 m de haut, qui se compose de quatre pièces transversales et de six autres de 64 chambres. Les murs sont faites de terre avec un socle en pierre, le plancher est en bois. Le toit est recouvert des tuiles décorés de la lettre «longévité». Les compartiments intérieurs sont divisés en chambres de différentes tailles, avec les grandes qui étaient réservées à Vuong Chinh Duc, ses trois femmes, ses fils et ses filles. Il y a aussi des pièces pour les serviteurs et les gardiens.

La résidence reflète l’architecture de la dynastie des Qing (Chine) et les motifs des Mong. Les matériaux de construction comme pierres vertes, bois Cunninghamia et tuiles yin-yang sont liés harmonieusement. Toutes les parties, que ce soit en pierre ou en bois, sont sculptés minutieusement avec dragons, phénix, chauve-souris, etc, qui représentent la prospérité et la longévité d’une famille de haut rang. Par exemple, sur les principaux piliers, du bas vers le haut, il y a des sculptures de carapaces de tortues et d’écailles de dragon. Autour des pieds des piliers plus petits on remarque des motifs de chauves-souris. Les extrémités du toit de la maison sont recourbées, comme les ailes du dragon.

En 1993, la résidence Vuong a été classée par l’Etat patrimoine national ; elle accueille un nombre croissant de visiteurs intéressés par l’histoire ou de simples touristes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s