La citadelle de Cô Loa

Citadelle de Co LoaC’est la citadelle la plus ancienne du Vietnam. Construite par le Roi Thuc An Duong Vuong au 3e siècle avant J.C pour défendre la capitale du royaume Au Lac, elle est située à 18 km au Nord de Hanoi, au village de Cô Loa (district de Dông Anh, Hanoi).

Construite en spirale, d’où le nom de Loa Thanh (citadelle de l’Escargot), elle avait, dit-on, neuf courbes. Au pied des remparts extérieurs, des fossés remplis d’eau pouvaient servir de voies de communication. Il subsiste actuellement trois murailles concentriques en terre battue: la muraille extérieure d’un périmètre de 8 km; celle du centre, polygonale, longue de 6,5 km; celle de l’intérieur, rectangulaire, longue de 1,5 km. Les murailles ont une hauteur moyenne de 4 à 5 m, culminant à 12m. Leur largueur à la base peut atteindre 20-30m. Leurs trois entrées ne sont pas disposées sur le même axe. Cette disposition, en plus de nombreuses buttes constituait un système défensif efficace.

Les fouilles archéologiques ont révélé bien des secrets de Cô Loa.

Le professeur Pham Minh Huyên, responsable de six fosses de fouille, a fait savoir qu’il y a trois couches archéologiques superposées. De haut en bas, celle des Lê (15ee -18ee siècle), puis celle des Trân (13e -14e siècle) et, enfin, la couche la plus ancienne qui renferme des céramiques de Cô Loa. On a découvert aussi dans une autre fosse, des briques cuites à partir de la face interne, sans doute vestiges d’un four ou d’un lieu de sépulture. La disposition des pierres de renforcement au pied de la muraille fait penser à une certaine technique de construction. On trouve aussi des débris de céramique rouge datant des Trân, des tuiles de Cô Loa..

Selon les estimations de spécialistes vietnamiens et japonais, le temple aurait été construit sous les Trân, ce qui est conforme à certains documents historiques. Au fil des siècles, le temple a subi de nombreuses réparations et, semble-t-il, a été déplacé vers le sud. L’important, c’est que les recherches ont montré la continuité du développement culturel dans la région au Sud Ouest de la citadelle de Cô Loa. Des fours carrés, des débris de pierre gravés… constituent des indices précieux.

Dans le cadre du millénaire de Thang Long – Hanoi, la municipalité de Hanoi accélère la réalisation du projet visant à faire de Cô Loa un centre touristique national.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s