Musée Fito : voyage au cœur de la médecine traditionnelle

Musee de FitoSitué dans la mégapole du Sud, Fito est le premier musée privé du Vietnam qui conserve un trésor documents et documentaires relatifs à la médecine traditionnelle.

Les Vietnamiens sont fiers de leur médecine traditionnelle, vieille des milliers d’années. Une partie de cet héritage est exposée au musée Fito, le premier musée de la médecine traditionnelle du Vietnam.

Situé au 41, rue Hoàng Du Khuong, dans le arrondissement 10 de Hô Chi Minh-Ville, le musée Fito (relevant de la compagnie pharmaceutique éponyme) comprend un rez – de – chaussée et 5 étages couvrant 600 m². Dix-huit pièces sont ouvertes aux visiteurs. L’architecture du musée est de style traditionnel avec le bois comme matériau principal.

Le musée présente l’histoire de la médecine traditionnelle vietnamienne de l’époque des rois Hùng, fondateurs de la nation, (époque du 1er État de la nation vietnamienne, Van Lang des Lac Viêt, au 1er millénaire av. J.-C.) jusqu’à aujourd’hui. À travers des objets antiques, images, documents, films documentaires… les visiteurs peuvent imaginer les méthodes d’examen du patient, de diagnostic, d’établissement de l’ordonnance, de composition d’un remède… réalisées par les médecins de l’époque.

Parmi les 3.000 objets de collection de l’établissement, se trouvent de nombreux instruments professionnels précieux. On peut notamment citer la collection de hachoirs (dao câu) et le broyeur composé d’un bâti en forme de barque dans lequel va et vient une meule circulaire (thuyên tan), estimés à environ 2.500 ans, ou encore des bouilloires (siêu sac thuôc) produites au 16e siècle, destinées aux décoctions des substances médicamenteuses. Ces bouilloires ont été trouvées à Thanh Hoa (Nord).

Les visiteurs peuvent également contempler dans ce musée des balances, des pilons et mortiers qui étaient largement utilisés dans les maisons de médecine traditionnelle d’autrefois. Le musée expose une riche collection de récipients en grès, céramiques, destinés à faire bouillir des substances médicamenteuses. Ces bouilloires sont originaires des 3 régions du pays, certaines ont été découvertes à Hà Dông (Nord), Hôi An (Centre) et Lai Thiêu (Sud)…

À côté de ces nombreux instruments, le musée conserve également un trésor de documents dédiés à la médecine traditionnelle rédigés en caractères chinois et démotiques vietnamiens, avec plus de 100.000 pages d’écriture. Cette collection comprend notamment des ouvrages rarissimes tels Nam duoc thân hiêu (Médecine du Sud à l’efficacité divine), du bonze Tuê Tinh (14e siècle). Ce livre parle des 499 substances médicamenteuses et des 3.932 méthodes de prévention et de guérison de 184 maladies. Un autre ouvrage remarquable, Y tông tâm linh (considéré comme le plus grand traité de médecine sino-vietnamienne), de Hai Thuong Lan ông Lê Huu Trac (18e siècle), qui comprend intertitre 28 volumes et 66 tomes.

Un bel hommage à la médecine traditionnelle

Le musée Fito ne fait pas qu’exposer une riche collection d’objets et de documents. Il rend aussi hommage à la médecine traditionnelle du Vietnam. Dans une ambiance solennelle, les visiteurs peuvent se prosterner devant l’autel de 2 fondateurs de la profession : Tuê Tinh et Hai Thuong Lan Ong Lê Huu Trac. Dans la pièce N°4, ils peuvent « faire connaissance » avec 15 célèbres médecins et auteurs d’ouvrages consacrés à la médecine traditionnelle, ayant vécu entre le 12e et le 18e siècle, grâce aux peintures à leur effigie exposées dans des cadres laqués en rouge et or. Le plafond de la pièce comporte un panneau transversal sur lequel est gravée, avec fierté, l’affirmation du bonze Tuê Tinh : « Nam duoc tri Nam nhân » (La médecine d’origine vietnamienne guérit les Vietnamiens). On peut aussi noter la présence de la gravure sur bois baptisée « Viêt Nam Bach gia y », et qui rend hommage aux 100 célèbres médecins et personnalités ayant grandement contribué à la médecine traditionnelle du 12e au 20e siècles. Cette œuvre a été réalisée en 2 ans par une cinquantaine de menuisiers.

Le musée Fito reconstitue 2 boutiques de médecine. L’une pour le Sud (thuôc Nam), et l’autre pour le Nord (thuôc Bac). Dans chaque boutique, se trouvent le comptoir, la balance permettant de peser les substances médicamenteuses, le buffet à 81 tiroirs (conformément au chiffre porte-bonheur défini par les médecines d’autrefois). Une atmosphère douce résultant des odeurs d’huiles végétales enveloppe les visiteurs lors qu’ils arpentent le stock de substances médicamenteuses. Les visiteurs peuvent même bénéficier d’une consultation gratuite auprès des médecins présents à l’intérieur de ces boutiques. La dernière étape du parcours du musée emmène les visiteurs dans une pièce décorée au style royal nommée « Thai Y Viên », destinée aux soins médicaux du roi et de la famille royale. Là, les visiteurs peuvent contempler les peintures illustrant la culture des plantes médicinales, la préparation médicamenteuse, l’examen du malade, l’établissement de l’ordonnance… Dans les vitrines, sont exposés certains objets de la noblesse dont la bouilloire et la tasse qui l’accompagne pour boire la décoction… Cette pièce sert également de salle obscure dans laquelle est diffusé un documentaire sur l’histoire de la médecine traditionnelle du Vietnam. Avant de quitter le musée, les visiteurs sont invités à prendre une tasse d’infusion de linh chi (Ganoderma).

Le premier musée de la médecine traditionnelle du Vietnam est l’œuvre du directeur de la Compagnie pharmaceutique Fito, Lê Khac Tâm. Il a consacré des milliards de dôngs et une dizaine d’années à la recherche d’objets et de documents relatifs à la médecine traditionnelle. Ouvert début février 2007, le musée Fito accueille de plus en plus de visiteurs. L’an passé, l’établissement a enregistré plus de 3.500 entrées, avec un taux de 55% d’étrangers.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s