Le printemps dans le Tây Bac (Nord Ouest du Vietnam)

Nord ouest du VietnamQuand le printemps revient, le Tây Bac (région Nord-Ouest du Vietnam) semble se réveiller d’un long sommeil. Il devient plus animé avec ses festivals traditionnels, ses marchés ethniques aux couleurs chatoyantes, ses pêchers et bauhinias en fleurs…, attirant de nombreux visiteurs, tant du pays que de l’étranger.

Pour l’ethnie H’mông, le Têt traditionnel (fête du Nouvel An) est considéré comme l’une des périodes les plus importantes et les plus sacrées de l’année, avec notamment plusieurs cérémonies religieuses. Selon eux, le Soleil est le génie suprême qui amène la lumière ainsi que la vie à l’humanité et le Têt est la fête qui appelle ce génie à revenir. Pendant les trois jours de fête, les hameaux sont des plus animés. Les enfants participent à des jeux traditionnels tels que le «tu lu», «le Dragon couvant ses œufs» ou le lancer de Pao (boules de tissu colorées). Tandis que les couples rendent visite aux parents de l’épouse pour exprimer la gratitude du mari d’avoir mis au monde une femme si dévouée, les amis se souhaitent chance et santé pour la nouvelle année. Les célibataires, eux, se mettent en quête de l’âme soeur…

À 300km du district de Môc Châu se trouve le district frontalier de Phong Thô, province de Laï Châu, où les H’mông organisent la fête de Gâu Tào, lors de laquelle on prie pour une progéniture nombreuse et le bonheur au sein de la famille. Les Thaï du district de Phong Thô célèbrent le Festival Then Kin Pang, à Nâm Lùm, en vue de remercier les forces occultes d’avoir guéri les maladies des habitants. Ce festival comprend de nombreux jeux populaires, notamment celui des éclaboussures où l’on se jette joyeusement de l’eau à la figure. Un rite qui vise à demander la pluie, nécessaire pour des récoltes abondantes. On pense aussi que plus on est humide, plus la chance et la santé viendront.

Nord-ouest du VietnamLe printemps, c’est le moment où les fleurs des bauhinias et des bo ma, utilisées comme offrandes aux génies chez les Thaï, teignent de blanc le flanc des montagnes. Les Thaï de la commune de Muong Sang, district de Môc Châu, tiennent un festival remerciant les génies pour leur protection, une bonne météo et des récoltes abondantes.

Quand le printemps vient de la chaîne de Hoàng Liên au plateau de Dào San, province de Laï Châu, c’est le moment où la communauté Dzao commence à sélectionner un jour faste pour célébrer la cérémonie Tu Cai, appelée encorecâp sac.Cette pratique marque un événement important dans la vie : le passage à l’âge adulte.C’est l’événement le plus important dans la vie des jeunes hommes Dao, généralement suivi par un mariage.

Remontant la rivière Dà vers les hameaux de l’ethnie Hà Nhi, dans la commune frontalière de Ka Lang, district de Muong Tè, province de Laï Châu, les touristes peuvent se mêler à l’atmosphère effervescente du Festival Ga Ma Thu, qui vise là aussi à remercier les génies pour les bonnes récoltes de riz et la santé octroyés aux habitants. Pendant les jours de fête, les touristes seront traités comme des enfants du hameau de retour après une longue période d’éloignement. Les vieillards du village leur donneront un œuf de couleur rouge pour que les génies les protègent pendant toute l’année.

N’importe où dans le Tây Bac, malgré des conditions de vie difficiles, les touristes peuvent admirer des visages radieux, épanouis, exprimant une confiance sereine en la vie et en un bel avenir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s