Stèles des Docteurs à Van Miêu – Quôc Tu Giam

Steles des docteurs du temple de la litteratureLes stèles des Docteurs à Van Miêu – Quôc Tu Giam (Temple de la Littérature – La première université du Vietnam) sont considérées comme des témoignages sur l’éducation confucéenne du pays. Les inscriptions ont été composées par des célébrités culturelles et des universitaires brillants.

Le Temple de la Littérature fut construit en 1070 et la première université du Vietnam fondée en 1076 sous la dynastie des Ly (1010-1225). Après de nombreux concours royaux, le roi Lê Thanh Tông (qui régna de 1460 à 1497) ordonna, en 1482, l’érection de stèles en pierre portant les noms et les terres d`origine des premiers lauréats des concours royaux, depuis le premier concours en 1442 sous la dynastie des Lê. Entre 1442 et 1779, 124 concours de doctorat ont été organisés, mais seules 82 stèles sont conservées à Van Miêu – Quôc Tu Giam. Elles trônent sur le dos de tortues de pierre, symboles d’immortalité.

La Commission nationale pour l’UNESCO a demandé la reconnaissance de ces stèles comme patrimoine documentaire mondial. Nguyên Van Tu, un cadre du Centre des activités culturelles et scientifiques de Van Miêu – Quôc Tu Giam, chargé des dossiers, a déclaré : «L’un des critères de reconnaissance en tant que patrimoine mondial documentaire est que ce patrimoine doit être intégral, unique et original. Les stèles de Van Miêu – Quôc Tu Giam sont uniques et très originales. Aucun pays, même la Chine, n`en a de similaires. Les stèles chinoises des Docteurs ont différentes formes (carré, rond) tandis que celles du Vietnam sont toutes aplaties».

Les 82 stèles ont été sculptées puis gravées dans la pierre de Dông Son, province de Thanh Hoa, par des artisans des villages de Hông-Luc et Liêu Chàng, district de Kinh Môn, province de Hai Duong, célèbre à l’échelle nationale pour la fabrication de planches d’imprimerie en bois et d`inscriptions sur stèles de pierre. Elles ont été érigées dans les années 1680-1704, 1705-1719, 1740-1786, etc.

Steles des docteurs du temple de la litteratureSelon les chercheurs, les stèles érigées en 1655 (150-170 cm de haut, 110 -125cm de large et 20-30cm d’épaisseur) démontrent un art de la décoration très fin. Les tortues ont le cou rentré, la tête droite ou inclinée, le museau haut et droit, les yeux ronds exorbités attachés à l’arête du nez. Le sommet des stèles est décoré de dragons ou de phénix encadrant une Lune. Les bordures comportent des images diverses et vivantes. Pour les stèles érigées dans la première période, le sommet est décoré d’un soleil ou d’une lune au milieu, entourés de nuages, et la bordure est ornée de feuilles et de fleurs. À partir du 17e siècle, des dragons et la lune ont été gravés. La lune est flanquée de deux dragons farouchement dépeints, prêts à bondir sur leur proie. Leurs queues se confondent avec les nuages, mais dans certains cas l`on peut voir le corps entier. Certains contiennent aussi diverses stylisations de phénix et de fleurs au milieu des nuages, ou au-dessus de frises.

Les épitaphes des stèles, qui ont été composées par des célébrités culturelle, littéraire, historique et philosophique, sont aussi considérées comme des oeuvres d’art.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s