Dông Tâm, la ferme aux serpents qui charme les touristes

Situé à 9 km à l’ouest de la ville de My Tho, la ferme aux serpents de Dông Tâm dans la province de Tiên Giang, est non seulement le plus grand centre d’élevage de serpents et de traitement de morsures de serpents du delta du Mékong, mais aussi un haut lieu touristique.

Fondée le 27 octobre 1979 sur une terre truffée de mines et de fils de fer barbelé laissés par l’armée américaine, l’établissement a pour mission d’effectuer des recherches scientifiques, d’élever et de conserver des espèces de serpents rares, de cultiver des plantes médicinales, de concevoir des médicaments traditionnels, de donner des soins à des personnes mordues par des serpents.

La ferme (également connu sous le nom de Centre d’élevage, de culture et de recherche sur les produits pharmaceutiques de la 9e Zone militaire) s’étend sur 12 ha du district de Châu Thành et comprend différentes zones: élevage d’espèces précieuses, culture des plantes médicinales, zoo, musée des serpents, et hôpital pour le traitement des morsures doté des laboratoires et d’équipements modernes.

En moyenne annuelle, l’établissement prend en charge plus d’un millier de victimes de morsures de serpents venimeux. Il a aussi des centaines de médicaments contre le rhume, les maux de tête, les problèmes de cœur, de foie, d’estomac.

Parmi les espèces présentées au public, un cobra royal de près de 4 mètres de long aux yeux perçants attire l’attention. Comme son nom scientifique ( Ophiophagus hannah ) l’indique, cette espèce est ophiophage et se nourrit principalement d’autres serpents, principalement les couleuvres.

Faisant partie de la famille des Elapidae, le cobra royal est le plus long serpent venimeux du monde. Il mesure en moyenne entre 3 et 5 mètres de long, peut peser jusqu’à 10 kg et a une longévité de 20 ans. Le volume par morsure est tellement important qu’il peut tuer même un éléphant en trois heures.

C’est l’un des rares serpents, avec le Mamba noir ( Dendroaspis polylepis ) à être territorial, ce qui lui vaut une réputation d’agressivité étant donné qu’a contrario des autres serpents, il fuit plus rarement devant le danger, déployant sa «coiffe» et dressant verticalement sa tête ainsi qu’une partie de son corps pour protéger son territoire.

Actuellement, la ferme possède environ 200 cobras royaux. Mais c’est sans compter un grand nombre de pythons, tortues, crocodiles et autres alligators qui viennent rappeler aux visiteurs que le terme “reptiles” ne saurait se limiter aux serpents.

La ferme aux serpents est recommandée à ceux réellement charmé par les serpents. Chaque année, elle accueille 30 à 40.000 touristes vietnamiens et étrangers. Les guides aideront à distinguer les serpents venimeux de ceux qui ne le sont pas, donneront des conseils en cas de morsure. En plus d’en apprendre plus sur les reptiles, les visiteurs peuvent profiter de l’atmosphère tranquille de ce lieu que beaucoup ne quittent pas sans goûter aux serpents servis au restaurant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s