Phong Nha-Ke Bàng, un gruyère karstique

Des spéléologues britanniques ont récemment découvert une autre série de grottes à Phong Nha-Ke Bàng, dont une dizaine de gouffres. Décidément, cette zone karstique n’en finit pas de surprendre…

L’Association britan-nique de recherche de cavernes (The British Cave Research Association-BCRA) a organisé une vingtaine d’expéditions au Vietnam ces plus de 20 dernières années, ce qui a contribué en partie à la reconnaissance par l’UNESCO de Phong Nha-Ke Bàng (province de Quang Binh, Centre) en tant que Patrimoine naturel de l’Humanité.

Park national de Phong Nha - Ke Bang

L’exploration des gouffres est réservée à des spécialistes de haut vol.

Un groupe de spéléologues de la BCRA, conduit par le fameux explorateur Howard Limbert, a découvert ces derniers mois des dizaines de nouvelles cavernes au Parc national de Phong Nha-Ke Bàng. Elles s’ajoutent à la liste déjà longue des grottes de ce parc.

L’originalité cette année, ce sont les gouffres, avec une dizaine découverts et explorés. «Auparavant, nos études à Phong Nha-Ke Bàng concernaient les grottes horizontales. Nous avons été surpris récemment par le nombre de gouffres, un miracle de la nature», a confié Howard Limbert.

Park national de Phong Nha - Ke Bang

Grotte de Ken

À noter qu’un gouffre désigne généralement, au sens propre, une cavité dont l’entrée s’ouvre dans le sol – par opposition à une caverne ou une grotte dont l’entrée s’ouvre dans une paroi.

Parmi ces gouffres nouvellement découverts, les chercheurs en ont baptisés dix et les ont mesurées : Ha Lau (354 m de profondeur), Nobu Salt and Pepper (plus de 200 m), Du (256 m), Vuc Tang (325 m), Long Coong (97 m), Nighmare (149 m), Vuc Boom (232 m), Hai (182 m), Khe Cung (95 m), Vuc Ky (312 m). Vuc Tang est le plus profond. Au fond démarre une galerie de 3.460 m de long.

Ces gouffres se situent à l’Est et à l’Ouest de la rivière Chày, notamment dans la vallée de Xuong. Des milliers d’hectares de roches calcaires, à l’accès difficile.

Autres découvertes à Phong Nha-Ke Bàng

En outre, les experts ont exploré 14 nouvelles cavernes dans la vallée de Tu Làn, commune de Tân Hoa (district de Minh Hoa), là où en 2009 six avaient été découvertes, la plus belle étant Tu Làn. Ces nouvelles grottes battent encore tous les records. Deux, Ken et Kim, ont même eu l’honneur de figurer dans la revue The National Geographic.

Park national de Phong Nha - Ke Bang

Park national de Phong Nha – Ke Bang

D’après Howard Limbert, Ken est une caverne magnifique. Les photographes ont immortalisé de gros blocs de stalactites suspendus au plafond tels de gigantesques cocons. «La photo prise par Peter Carsten et publiée dans le National Geographic, concerne la caverne de Ken», informe Howard Limbert. Un phénomène rare dans ces grottes est la présence de cascades qui ne tarissent jamais.

Phong Nha-Ke Bàng, estime le scientifique français Pierre G., est à l’échelle mondiale la zone karstique possédant le plus de grottes, mais aussi celles aux dimensions les plus remarquables (largeur, hauteur et longueur). Des centaines de grottes sèches ou humides, paysages inviolés au cœur de roches calcaires âgées de plus de 400 millions d’années. Un inépuisable terrain d’aventure pour les spéléologues.

Selon le Dr Howard, «le Vietnam a les plus impressionnantes zones karstiques du monde». Beaucoup de grottes attendent d’être découvertes. Howard et son équipe espèrent continuer leurs recherches avec la coopération de l’Université nationale de Hanoi.

Quê Anh/CVN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s