Des rues des lettrés calligraphes pour le Têt à Hô Chi Minh-Ville

À l’occasion de la fete du nouvel an lunaire du Têt 2014, quelque 170 lettrés calligraphes se présenteront dans les rues qui leur sont dédiées à Hô Chi Minh-Ville ainsi qu’au festival des fleurs du printemps.

Caligraphie au Vietnam

Rue des Caligraphes au Vietnam

La rue des lettrés calligraphes, organisée par la Maison culturelle de la jeunesse de Hô Chi Minh-Ville, a officiellement vu le jour lors du Têt 2007 dans la rue Pham Ngoc Thach, avec pour nom «Des lettrés calligraphes descendent dans la rue». Et c’est l’année suivante que la 2e rue des lettrés calligraphes a été créée, au Palais culturel du travail. Ces deux rues regroupent aujourd’hui environ 100 lettrés calligraphes.

Les autres lettrés calligraphes participent aux festivals des fleurs du printemps de la ville en occupant une partie de l’espace de la rue florale Nguyên Huê, du Club de la culture et des sports de Nguyên Du (1er arrondissement) et du Centre des sports au 10e arrondissement.

À commencer par les lettrés aux abords des rues Pham Ngoc Thach (1er arrondissement) et Nguyên Thi Minh Khai (3e arrondissement), vêtus de la tunique traditionnelle noire, d’un turban et de sandales en bois. Installés confortablement sur des nattes, ils traceront avec précision de belles sentences parallèles répondant à des aspirations variées : célébration de la beauté d’un paysage, expression de sentiments, glorification de divinité, génie ou ancêtre.

Chaque calligraphe a ses qualités. Les uns, plus âgés, sont fidèles au papier pourpre et à l’encre de Chine d’un noir de jais, les autres, plus jeunes, innovent avec un style calligraphique associant peinture et paysages.

«Maintenant, les lettrés calligraphes sont au nombre d’environ 150, avec une hausse de dix personnes par an. Des rues des lettres calligraphes sont régulièrement organisées dans les Centres culturels des quartiers et des arrondissements… Cela montre à quel point la calligraphie devient familière et connaît un bel essor», s’est exprimé le calligraphe Hoa Nghiêm, directeur du Club de calligraphie Net Viêt relevant de la Maison culturelle de la jeunesse de Hô Chi Minh-Ville.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s