Chez l’Ethnie Co Tu : le tourisme communautaire change la vie des habitant

De l’avis de ses parrains et partenaires, le projet « Renforcement des activités touristiques dans les districts reculés de Quang Nam » (SIT/ILO) a obtenu des résultats escomptés. Le tourisme communautaire est à pied d’œuvre, contribuant à réduire la pauvreté par la création d’emplois pour les autochtones.

Ethnie Co Tu

La vie quotidienne des Co Tu

Financé par le gouvernement luxembourgeois, le projet SIT/ILO est mis en œuvre depuis juin 2011. Ses partenaires sont l’Organisation internationale du travail (OIT ou ILO en anglais) ; les Services de la culture, des sports et du tourisme ; du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales ; de l’Industrie et du Commerce ; l’Union des coopératives, l’Association des femmes, l’Association du tourisme et des communautés locales de la province de Quang Nam (Centre).

Il cible trois volets importants : le développement des sites touristiques méconnus, la promotion de l’éco-tourisme, le développement des produits touristiques de la culture matérielle et immatérielle de la communauté locale.

Selon Nguyên Thi Huyên, sa coordonnatrice nationale, le projet permet de réduire la pauvreté en créant des emplois à durée indéterminée pour la communauté, particulièrement pour les femmes et les jeunes. En outre, il accompagne le développement et la réduction de la pauvreté en tenant compte de la question de parité homme-femme.

Deux années après sa mise en œuvre, SIT/ILO a récolté des résultats satisfaisants dans la province de Quang Nam, particulièrement dans les villages Bho Hoong (commune de Sông Kôn) et Dhroong (commune de Ta Lu), du district de Dông Giang, qui ont des atouts pour le développement du tourisme communautaire. Il a contribué à améliorer de plus en plus les conditions de vie des populations locales.

Vers un développement durable

Ethnie Co Tu

Maison funeraire des Cotu

Gestion, équipes de services, partenaires voyagistes , produits authentiques des minorités ethniques, tous ces facteurs ont été pris en compte pour concrétiser le projet dans les villages. Tous les villageois bénéficiaires ont été formés au modèle de tourisme communautaire. Des notions d’hôtellerie et d’accueil leur ont été inculquées : la réception, le service des chambres, la restauration, le guide, les langues étrangères, les histoires populaires, la musique, les arts traditionnels, tout est passé au peigne fin pour répondre aux exigences des touristes.

La province de Quang Nam est en train d’élaborer un programme d’élaboration de la marque de la piste légendaire Hô Chí Minh.

Dinh Hai, directeur du Service provincial de la culture, des sports et du tourisme, chef adjoint du comité de pilotage du projet SIT/ILO, indique que le tourisme communautaire satisfait les intérêts économiques pour des villageois. Cependant, toutes ces activités demeurent encore dans la sphère locale. Le modèle devrait être amélioré pour s’adapter aux autres régions.

Pour le développement durable de ce projet, l’OIT et ses partenaires ont formulé une série de mesures à Quang Nam : formation professionnelle en tourisme communautaire pour les minorités ethniques, investissement et promotion des destinations attrayantes en éco-tourisme. De plus, la province devrait coopérer avec les localités voisines pour étendre le réseau du tourisme communautaire et valoriser les produits touristiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s