Bo bun cha gio – nouilles au bœuf avec des nems

bo-bun-cha-gioIngrédients pour six personnes:

– 500 g de filet (ou tranche) de bœuf émincé fin.

– 1 paquet (400 g) de vermicelle de riz (bun).

– 3 tiges de citronnelle fraîche finement hachées ou de la poudre de citronnelle.

– 200 g de germes de soja.

– 10 feuilles de laitue découpées en fines lanières.

– ½ concombre pelé, épépiné et coupé en fines tranches.

– 50 g de carottes râpées.

– Quelques feuilles de menthe et de coriandre fraîche.

– 2 oignons.

– 2 gousses d’ails hachés.

– Sauce de nuoc mam préparée et quelques cacahuètes non salées et pilées.

Préparation et conseils:

C’est un plat… national, un véritable, en particulier durant les chaleurs estivales. Vous pouvez ne pas mettre de cha gio (nom du nem au Sud), cela s’appellera alors tout simplement un bo bun. C’est un plat complet et léger alliant la fraîcheur du cru à la saveur et la tendreté du bœuf sauté au wok et de parfums d’Orient qui est très simple à réaliser.

Il s’agit en fait d’une salade composée, avec un équilibre entre les aliments crus et/ou cuits et l’assaisonnement (ici, de la sauce de nuoc mam préparée). Autant dire que vous pouvez, bien sûr, varier les éléments en fonction de ce que vous aimez. La viande de bœuf, sans être forcément du filet, doit être tendre, steack, rumsteack ou poire.

Laisser mariner pendant 30 minutes le bœuf cru avec la citronnelle, 1 cuillerée de nuoc mam pur, 1 cuillerée à soupe d’huile et une pincée de sucre.

Dans une poêle ou un wok, faire revenir à feu vif l’oignon et l’ail, puis sauter très rapidement le bœuf en le remuant avec une cuillère en bois (un va et vient) : sa viande doit être juste saisie, à peine cuite. Puis poivrer.

Cuire les vermicelles, les égoutter et les laisser plus ou moins refroidir (voir ci-dessous la remarque finale).

Au fond de 6 grands bols, placer, dans l’ordre. Les germes de soja, le concombre, les carottes, la laitue, les feuilles de menthe et de coriandre, le vermicelle de riz et, au-dessus, la viande. Ajouter les nems (cha gio) coupés en petits morceaux, que vous avez préparé selon notre recette, ou acheté.

Verser 3 cuillerées à soupe de sauce de nuoc mam préparé (voir dans nos recettes).

Saupoudrer 2 cuillerées à café de cacahuètes pilées. Ce plat peut se manger avec les nouilles encore tièdes, ou froides… La viande peut être chaude ou froide, mais les nems doivent être impérativement chauds (les réchauffer au four, si besoin, au dernier moment).

Source: Cap-vn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s