Ha Nam: La fête du temple Lanh Giang à Yên Lac

la-fete-du-temple-lanh-giangLe temple Lanh Giang, aussi connu comme Lanh Giang Linh Tu, est l’une des destinations préférées des touristes du pays en raison de sa valeur spirituelle et de sa fête unique. Il est situé à la confluence du Fleuve Rouge et de la rivière Lanh, dans le village de Yên Lac, commune de Môc Nam, district de Duy Tiên, dans le nord de la province de Hà Nam.

Ce temple est dédié à trois généraux qui ont aidé le roi Hùng Duê Vuong, 18e roi Hùng (sur le 3e siècle avant JC), à vaincre l’ennemi, ainsi qu’à la princesse Tiên Dung, la fille du roi Hùng Vuong, et Chu Dông Tu, l’un des quatre Saints Immortels au Vietnam.

Selon des inscriptions anciennes gravées sur son toit, le temple a été construit sous la dynastie des Ly (il y a près de 1000 ans). Sa superficie totale est de 3000m2. Il s’agit d’une structure imposante. La porte principale à trois entrées arbore des toits sculptés avec des images de dragons, de la lune et des feuilles stylisées. En face se trouve un étang en forme de demi-lune avec une tour au milieu reliée à la rive par un pont sculpté de dragons. A l’intérieur du temple trône la statue de la princesse Tiên Dung, des statues des trois généraux, deux palanquins, de nombreux autels et des sentences parallèles…

Chaque année, au début du sixième mois lunaire, les habitants préparent la fête du temple. La partie cérémonielle consiste principalement en la procession du palanquin sur la digue de la rivière Lanh avec la participation d’un grand nombre d’habitants et de visiteurs. La procession va du temple Lanh Giang à celui de la princesse Tiên Dung, où certains rites ont lieu, puis le palanquin est ramené au temple Lanh Giang. Environ deux kilomètres, au son des cuivres et tambours.

Parmi les réjouissances profanes, citons : danses du dragon, de la licorne, interprétations de chèo (théâtre populaire), des performances des arts martiaux, combats de coqs, jeu de capture de canards, course de natation, jeux d’échecs à pions humains, concours de cuisson de riz …

A la fête, les visiteurs sont charmés par un spectacle de Hat van-Hâu dông, une sorte de danse réalisée par un chaman, intercesseur des vivants et des morts, qui a lieu devant l’autel du temple avec un orchestre comprenant Dàn Nguyêt (luth en forme de lune), flûte tambourin, castagnettes, gong et cymbales. L’évènement dure trois nuits. Le rite Hâu dông loue les dieux et les héros historiques. Le Vietnam est en train de préparer des dossiers à soumettre à l’UNESCO pour une reconnaissance en tant que patrimoine immatériel de l’humanité.

Source: VNI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s