Tourisme: le Musée des armes du Vietnam

le-musee-des-armes-du-vietnamLe Musée des armes du Vietnam se trouve dans le quartier de Long Biên, à Hanoi, et présente de nombreuses armes, des plus primitives aux plus modernes, utilisées par le peuple vietnamien.

Le peuple vietnamien a durant des milliers d’années dû lutter pour préserver son indépendance et repousser les armées d’invasion. De grandes guerres ont jalonné l’histoire, dont celles contre les envahisseurs du Nord à l’époque féodale, contre les colonialistes français, contre les impérialistes américains au 20e siècle… La plupart des armes ont été fabriquées par les Vietnamiens, parfois avec très peu de moyens.

Le Musée des armes du Vietnam est un bâtiment de trois étages, avec 10.000 m2 de salles d’exposition. Parmi les objets exposés, il y a l’arbalète magique Liên Châu utilisée par le roi An Duong, datant des années 257-208 avant J.C., qui se rapporte à la légende de My Châu et Trong Thuy. D’autres incluent des arcs et des flèches, des armes en acier, des piquets de bois remplis de pierres, des lanceurs de pierres et des canons. Des moyens de transport sont aussi présentés, tels que éléphants, chevaux et bateaux, ces derniers utilisés contre les envahisseurs du Nord, avec des victoires épiques telles que celle de Ngô Quyên sur la rivière Bach Dang contre les Chinois en 938, celle sur les Minh de Lê Loi (1428 – 1433), celle de Ngoc Hôi – Dông Da sur les Qing du roi Quang Trung (1788 – 1820)…

Les armes modernes ont été utilisées par l’armée vietnamienne au cours des deux guerres contre les colonialistes français (1945-1954) et les impérialistes américains (1954-1975).

Les visiteurs peuvent en apprendre davantage sur le développement de l’industrie des armes. Par exemple, au temps des rois Hùng, les Viet utilisaient arbalètes et flèches de cuivre. Sous la dynastie des Trân (1225-1400), arcs et flèches, boucliers, lanceurs de pierres. Les armées des dynasties des Ly (1010-1225) et des Tran (1225-1400) ont accordé une attention particulière à développer l’armée. En 1405, la dynastie des Hô a fabriqué des canons de cuivre et de fonte. Sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), la Guilde des travailleurs qualifiés et le service de contremaîtres ont été établis dans la ville impériale de Huê et d’autres localités. Pour l’infanterie, la dynastie des Nguyên a fabriqué des fusils de cuivre, lance-flammes de cuivre, canons en fonte. Les insurgés ont recruté des mouleurs et forgerons et établi des ateliers d’armes clandestins pour fabriquer des centaines de fusils copiés sur ceux utilisés par les Français.

En regardant la collection du musée, les visiteurs peuvent en apprendre davantage sur l’histoire du peuple vietnamien à travers les siècles. Les cimeterres et grands coutelas marquent la lutte des travailleurs et des paysans soldats dans les années précédant la Révolution d’août 1945. Sont exposés des cartouches, des fusils et des pistolets utilisés par les 34 premiers membres de la Ligue de libération de propagande du Vietnam, fondée le 22 décembre 1944, précurseur de l’actuelle armée du Vietnam. Les mines, les bombes à trépied et les bazookas « self-made » ont été utilisés par les soldats et les guérilleros dans les premiers temps de la guerre contre les colonialistes français en 1946.

Au cours de la guerre anti-américaine, l’Armée du Vietnam a fabriqué le canon anti-char CT62 de 60 mm et des mortiers 160mm et bien d’autres armes telles que mines et grenades. Le scientifique militaire Trân Dai Nghia, avec des ingénieurs et techniciens, a fabriqué des armes portatives A12 avec laquelle les soldats pouvaient attaquer les bases, les ports et les aéroports distants de 10 km. Les fusils Ngua Troi (Cheval céleste) réalisés en 1960 et l’engin piégé fait en 1967 ont contribué au renforcement de la puissance de combat.

Sont aussi présentées des armes de l’ex-URSS comme le célébrissime fusil AK47, le canon anti-char RP6-7, les chars T54, les hélicoptères multifonctionnels MI- 8, MI-24 et AN-2, la MIG-21 intercepteur, le canon automatique BM21 avec une rampe de lancement pour 40 canons de 122mm, le missile antiaérien SAM-2…

Récemment ouvert au public, le musée deviendra sans nul doute une destination de choix pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire militaire du Vietnam.

Source: VNI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s