Visiter le Pont-Pagode de Hôi An

le-pont-japonaisVieux de plus de quatre siècles, Chùa Câu (le Pont-Pagode) est l’un des lieux les plus emblématiques de Hôi An.

Une légende japonaise dit que il y avait autrefois un monstre marin, Mamazu. Sa tête était au Japon, sa queue en Inde et son dos à Hôi An. Le monstre marin causait souvent des tremblements de terre au Japon et Hôï An n’était pas non plus paisible. Pour maîtriser le monstre, les Japonais ont construit ce pont. Il est considéré comme une épée piqué dans le dos de Mamazu, le rendant incapable d’agiter sa queue.

Le pont a la forme d’une pagode en bois couvertes de tuiles Yin-Yang sur un côté. A l’entrée principale, il y a une grande plaque en relief avec trois caractères chinois; « Laï Viên Kiêu », signifiant « Ami venu de loin ». Ce nom a été choisi par le seigneur Nguyên Phuc Chu lors de sa visite à Hôi An en 1719.

Tant le pont et la pagode sont fabriqués à partir de bois laqué et sont minutieusement sculptés. Aux deux bouts se trouve deux statues en bois: un chien et un singe. Cela signifie que la construction du pont a débuté l’année du chien et s’est achevé à celle du singe. Selon la croyance japonaise, il s’agit d’animaux sacrés en mesure de dominer le monstre marin Mamazu. A l’intérieur de la pagode, il n’y a pas de statue de Bouddha, à l’exception d’une statue en bois de Bac Dê Trân Vo, le dieu protecteur de la région qui a apporté le bonheur et la richesse à la population locale.

Restauré à plusieurs reprises, le Pont-Pagode a été conservé intactes ses caractéristiques architecturales. Il semble maintenant plus splendide avec ses lanternes colorées et est devenu un lieu pour de nombreuses activités et échanges culturels entre Hôi An et le Japon, tels que la nuit en hommage aux victimes du tsunami au Japon en 2011, le défilé de kimonos, le festival gastronomique japonais…

Masami Nakamura, directeur pour le Développement des projets de l’agence de voyage Apex Vietnam, a déclaré que le Pont-Pagode est un lieu incontournable pour les touristes japonais visitant Hôi An, car il témoigne des relations commerciales et culturelles séculaires entre le Vietnam et le Japon. En outre, ce Pont-Pagode figure sur le billet de 20.000 dôngs vietnamien.

Source: VNI

Publicités

Une réflexion sur “Visiter le Pont-Pagode de Hôi An

  1. Ce pont est en effet superbe, c’est un plaisir de le traverser et de visiter les petites pièces de part et d’autre situées en son centre, elles sont toujours meublées.
    Des deux cotés du pont, les rues qui en partent sont pleines de petits musées, de boutiques traditionnelles… à la tombée de la nuit c’est une promenade de plus agréables.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s