Pagode Ly Quoc Su à Hanoi

pagode-ly-quoc-suLa pagode Ly Quoc Su est située au N0 50, rue de Ly Quoc Su, arrondissement de Hoan Kiem, ville de Ha Noi. La pagode Ly Quoc Su a été construite en 1131 et elle est dédiée à un moine bouddhiste de la dynastie des Ly.

Nguyen Chi Thanh, le nom complet de ce moine, est né en 1066 au village Dien Xa, district Gia Vien, province Ninh Binh sous le règne du roi Ly Thanh Tong (1054-1072).

En 1077, à l’âge de 11 ans, Nguyen Chi Thanh a commencé à pratiquer pour devenir un moine avec le nom de baptême bouddhique de Nguyen Minh Khong. Son professeur était l’un des moines les plus connus-Tu Dao Hanh, qui admirait Nguyen Chi Thanh pour son talent.

Nguyen Minh Khong a assuré la gestion de la pagode Giao Thuy (province Nam Dinh) et il a fait beaucoup de travaux utiles dans sa vie tels que la prédication sutra bouddhiste, l’enseignement de la médecine, la prescription de médicaments, la guérison de la maladie pour les habitants et en particulier, la formation des artisans en bronze coulée… C’est la raison pour laquelle Nguyen Minh Khong a également été nommé l’ancêtre de l’engin bronze de coulée.

En 1131, le roi Ly Than Tong a offert à Nguyen Minh Khong un quartier résidentiel paisible qui était situé juste à côté de la pagode Bao Thien de la capitale Thang Long (actuellement Ha Noi). Nguyen Minh Khong a vécu dans ce quartier chaque qu’il est venu à Thang Long.

En 1136, Nguyen Minh Khong a guéri le roi Ly Than Tong (1128-1138) d’une maladie devant laquelle de nombreux médecins célèbres se révélèrent impuissants. Nguyen Minh Khong reçoit le titre de «Ly Quôc Su » qui signifie l’enseignant de la Cour sous la dynastie des Ly.

Ly Quoc Su est mort à l’âge de 75 ans à la pagode Giao Thuy, province Nam Dinh en 1141.

Après la mort de Ly Quoc Su, le roi Ly Anh Tong (1138-1175) a décidé d’établir un temple Ly Quoc Su sur l’ancien terrain de son quartier résidentiel à Thang Long. Après, en 1932, le bonze supérieur Nguyen Van Dinh a disposé en supplémentaire des bouddhas. C’est pourquoi, le temple est devenu la pagode.

La pagode Ly Quoc Su a été rénové à plusieurs reprises, particulière en 1954 quand il a été détruit au cours de la période coloniale française, mais elle a conservé son ancienne architecture. La pagode Ly Quôc Su conserve aujourd’hui une stèle avec des inscriptions du célèbre docteur Lê Dinh Duyên datées du roi Tu Duc en 1855, qui parlent d’une grande campagne de restauration de la pagode. En outre, celle-ci renferme beaucoup de statues de style de la dynastie des Lê et une cloche nommée « Bao Thap chung tu » (cloche du temple de Bao Thap), qui fut fondue l’Année du cochon 1815, sous le règne de Gia Long.

À partir de 1992, la pagode Ly Quoc Su a été progressivement réparé sous les soutiens des autorités centrales et locales, la contribution des bouddhistes et des habitants. En 2000, les habitants et la pagode ont officiellement inauguré le Dai hung bao dien. En 2010, le pavillon Phuong Dinh a é té construit avec les matériaux en bois.

Acctuellement, la pagode Ly Quoc Su est un lieu de culte populaire pour les habitants locaux au premier et quinzième jour de chaque mois lunaire.

Source: TITC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s