Tourisme: Le Parc national Cat Tien

le-parc-national-cat-tienLe parc national Cat Tien se situe sur les trois provinces de Dong Nai, Binh Phuoc et Lam Dong, à 150 km au nord-est de Hô Chi Minh-Ville, selon la Nationale 20. Ce parc national figure actuellement l’un des 8 Réserves mondiales de biosphère au Viet Nam.

Le parc national de Cat Tien était au départ 3 parcs séparés Nam Cat Tien, Tay Cat Tien et Cat Loc. En 1978, Nam Cat Tien et Tay Cat Tien ont obtenu le titre de réserve protégée. Après la découverte d’une population de rhinocéros de Java en 1992, Cat Loc est classée comme réserve de rhinocéros. Les 3 zones ont été fusionnées pour former un seul parc en 1998. Le parc s’etend sur une superficie de 71.350ha (en 2006).

Situé entre deux zones biogéographiques (plateau Truong Son et Delta méridional du Sud), le parc national Cat Tien est le lieu d’abri d’une flore riche et variée caractérisée par les types de forêt tropicale à feuilles larges avec des arbres ligneux, principalement de la famille diptérocarpacées et légumineuses, qui sont les représentants de la végétation forestière à la région du Sud-Est du Viet Nam. Les résultats des recherches ont montré que le parc national de Cat Tien possède plus de 1.610 espèces de végétales dont 370 espèces de champignons (Basidiomycètes), réparties en 128 genres.

Ce parc national possède également un système de faune diversifié et abondant en ce qui concerne le nombre total d’espèces, dont il y a des espèces rares et précieuses pour la conservation de gènes à l’échelle internationale. La faune du parc national de Cat Tien possède des caractéristiques de la faune dans la côte est de la plaine Truong Son et des liens étroits avec les Hauts plateaux du Centre. Le parc abrite 113 espèces de mammifères, 351 espèces d’oiseaux, 150 espèces de reptiles et d’amphibiens, 159 espèces de poissons d’eau douce et 756 espèces de papillons et d’insectes. Le parc est très connu pour sa population de Rhinocéros de Java (actuellement disparu), mais accueille également de nombreux autres animaux rares comme gibbon noir, gayals, panthère nébuleuse…

Lors de la visite du parc, les voyageurs peuvent aussi découvrir la culture des ethnies locales Ma et Stieng, qui réservent encore des habitudes traditionnelles dans leur vie quotidienne, et un trésor de caractéristiques culturelles comme : fête de poignarde de buffle, contes, légendes, mythes, des instruments de musique liés à la vie culturelle et spirituelle comme l’ensemble des gongs, tambour, flûte de pan, corne, flûte à trois trous attaché à une calebasse sec. Les femmes Ma sont célèbres pour le tissage traditionnel avec des motifs délicats de fleurs, d’oiseaux et de couleurs vives. Ces excellents produits ont devenu des articles préférés des visiteurs internationaux.

Une autre destination à découvrir à Cat Tien, c’est le site archéologique hômnyme. Ce site, découvert en 1985, est un grand monument construit principalement avec de la brique et de la pierre, qui s’étend sur 10 km le long de la rive gauche de la rivière Dong Nai, distribué principalement dans la commune de Quang Ngai et le bourg Dong Nai (district Cat Tien, province Lam Dong). Selon les scientifiques, ce site archéologique peut être un sanctuaire avec des reliques remontant à plusieurs siècles. On peut y contempler des temples, des tombeaux, des objets en or et en cuivre ornées de motifs brahmaniques ou gravés l’image des dieux, déesses, Dieu Silva, vaches, éléphants… ainsi que des objets en céramique, en pierre, et surtout la statue Linga – Yoni, qui a été sculpté exquisément. Cette statue a été confirmée comme le plus grand de l’Asie du Sud-Est.

Au parc national Cat Tien, à ne pas manquer la visite du site du Ramsar Bau Sau (lac des crocodiles) – une zone humide classé, en 2005, parmi les zones marécageuses les plus importantes du monde par le secrétariat de la convention de Ramsar. Ce site d’une superficie de 13.759ha, dont 151ha fréquemment inondée, 5.360ha est saisonnièrement inondées et le reste est d’une altitude inférieure à 125m, joue un rôle important dans le maintien et la conservation de la biodiversité dans la région ainsi que la vie sociale et économique des communautés dans le bassin de la rivière Dong Nai, notamment dans la lutte contre les inondations. Il est également important en termes de recherche scientifique, de paysage et de tourisme.

Le parc national Cat Tien est un site culturel et d’écotourisme de phare du Sud-Est avec des formes du tourisme comme : trekking, camping, tourisme d’aventure… qui constituent une destination idéale pour les visiteurs.

Source: TCDL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s