La pagode Bai Dinh – Lieu saint à Ninh Binh

pagode-de-bai-dinhLa pagode Bai Dinh est un complexe de temples bouddhistes situé dans la province de Ninh Binh (Nord). C’est la plus grande pagode du Viet Nam mais aussi d’Asie du Sud-Est. Visite.

Situé à l’ouest de l’ancienne capitale Hoa Lu, à 15 km de la ville de Ninh Binh, la pagode Bai Dinh (district de Gia Viên) est perchée sur un mont calcaire couvert de végétation luxuriante. Ce complexe de temples est le plus connu du Vietnam. Il est composé d’un temple ancien (de 27 hectares) et d’un nouveau temple (80 hectares). «Bai» signifie la pratique du culte. «Dinh» signifie le sommet. «Bai Dinh» signifie donc «le culte du Ciel et de la Terre, du Bouddha et des anges célestes».

Une pagode millénaire

Construit en 1136 sous la dynastie des Ly (1009-1225), le temple ancien se trouve sur le mont Dinh, qui culmine à 187m. Pour s’y rendre, il faut gravir plus de 300 marches. Cet ouvrage donne sur l’ouest et dispose d’un sanctuaire principal, flanqué de deux grottes : Sang (Lumière) à droite où le Bouddha Sakyamuni est honoré, et Tôi (Sombre) à gauche, dédié à la Déesse Mère de la nation (Mâu).

Dans la grotte Sang, le roi Lê Thanh Tông a fait graver quatre idéogrammes géants: «Minh Dinh Danh Lam», pour exalter la beauté du site. Sur l’autel, on retrouve des statues traditionnelles représentant les Bouddhas du passé, du présent, de l’avenir, le Bouddha Sakyamuni et Kwan Yi. Au fond, se trouve une grande sortie qui offre un vaste panorama sur la vallée verdoyante en contrebas.

De l’ancienne pagode à la nouvelle, il faut emprunter une piste d’un kilomètre. Construite en 2003, la pagode trône sur le versant de la colline Ba Rau, face au lac Dâm Thi et à la rivière Hoàng Long, une position idéale selon les règles géomantiques. Cinq – cents statues d’arhats sont installées le long des deux couloirs menant les visiteurs depuis le portail principal jusqu’au sanctuaire des Bouddhas du passé, du présent et du futur. Ces deux couloirs, qui se rencontrent devant l’entrée du sanctuaire, mesurent chacun 1.700 m, symbolisant le chemin vers l’illumination des arhats. Il s’agit du plus long chemin d’arhats de toute l’Asie.

La pagode de tous les records

Les statues d’arhats ont été sculptées dans de la pierre bleue par des artisans de Ninh Binh. Chacune, qui mesure 2-2,5 m de haut et pèse 2-2,5 tonnes, a une forme, une expression différente, montrant tous les états d’âme de l’homme : la joie, la colère, la satisfaction, la frustration, etc. Au pied de chaque statue, on trouve le nom de l’arhat en question.

La nouvelle pagode de Bai Dinh est un complexe géant qui s’étend en longueur et en hauteur, depuis l’entrée principale jusqu’au sanctuaire du Bouddha Sakyamuni, en passant par le clocher et le sanctuaire dédié au Boddhisatva Avalokitesvara (Guang Yin), la Dame de la miséricorde de la religion bouddhiste.

Le clocher Chuông est construit sur trois étages. De forme octogonale, il abrite une cloche en bronze de 36 tonnes, la plus grande du pays. Juste au-dessous se trouve un tambour de bronze de 70 tonnes. Les locaux croient que lorsque on entend le son de la cloche, l’on est béni par Bouddha. Après, on pénètre dans la pagode Phap Chu ou trône une statue de Bouddha en bronze de 100 tonnes. Enfin, le Tam Thê abrite les trois statues de Bouddhas en bronze représentant le passé, le présent et le futur.

Bai Dinh est la plus grande pagode d’Asie du Sud-Est. Elle est titulaire de 12 records nationaux dont la plus grande cloche en cuivre, la plus haute et la plus lourde statue de Sakyamuni, les trois plus gros Bouddha (du passé, du présent et de l’avenir) en cuivre, le plus long couloir d’arhats.

Chaque année, du 6e jour du 1er mois lunaire jusqu’à la fin du 3e mois lunaire, se tient la Fête de la pagode de Bai Dinh. Celle-ci est devenue l’un des plus importants centres bouddhistes du pays et même de l’Asie du Sud-Est.

Source: Le courrier

Publicités

Une réflexion sur “La pagode Bai Dinh – Lieu saint à Ninh Binh

  1. J’adore cet endroit, à voir absolument lors d’une visite de Tam Coc !
    Les arhats sont magnifiques, mais c’est la salle des trois Bouddhas qui m’a le plus impressionnée et saisie d’émotion…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s