Ha Giang: Création du Parc national de Du Già – plateau karstique de Dông Van

parc-national-de-du-giaLe Comité populaire de la province de Hà Giang (Nord) a organisé le 28 août une cérémonie pour rendre publique la décision du Premier ministre Nguyen Tan Dung sur la création du Parc national de Du Già – plateau karstique de Dông Van, dans cette province.

Fondé par fusion de la réserve naturelle Du Già et de celle réservée aux singes à nez camus du Tonkin (Rhinopithecus avunculus) de la forêt de Khâu Ca, ce parc national s’étend sur plus de 15.000 hectares dans les trois districts de Vi Xuyên, Bac Mê et Yên Minh.

Cette création a pour but de préserver les écosystèmes forestiers tropicaux, les roches calcaires, les plantes et les animaux sauvages rares, de servir les études et de maintenir la protection des forêts en amont de la rivière Gâm et du système de rivières dans la zone du lac-réservoir du centrale hydroélectrique de Tuyên Quang.

Ce site contribue également au développement du tourisme, permettant de réduire la pauvreté et d’améliorer la vie des ethnies minoritaires vivant dans cette région, a ajouté Nguyên Minh Tiên, vice-président du Comité populaire de Hà Giang.

Il a souhaité que les ministères et branches concernés aident les autorités de cette province à faire appel à l’investissement pour mieux exploiter ce parc national.

Source: VNA

Publicités

Une réflexion sur “Ha Giang: Création du Parc national de Du Già – plateau karstique de Dông Van

  1. « Ce site contribue également au développement du tourisme, permettant de réduire la pauvreté et d’améliorer la vie des ethnies minoritaires vivant dans cette région, a ajouté Nguyên Minh Tiên, vice-président du Comité populaire de Hà Giang. »
    J’espère que ce ne sont pas que des mots. Dans ma région de coeur indienne, on chasse les tribus de leur terre sous couvert de protection de la nature (alors que les tribus vivent en harmonie et protègent le tigre depuis des générations) et de développement (dans le meilleur des cas, on les parque dans des cubes de béton). C’est l’extinction de tout un mode de vie, de croyances et de traditions.
    Je ne parle même pas du Cambodge où on vire purement et simplement les gens de leur terre sous prétexte qu’ils n’ont pas de titre de propriété…

    Pour finir sur une note optimiste, toute cette zone est magnifique ! J’ai particulièrement aimé les paysages entre Dong Van et Meo Vac, ainsi que les colorés marchés ethniques de ces deux villages.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s