Tourisme: Les marais et lagunes à Hue

Pour ceux qui aiment se retrouver au contact de la nature et savourer les joies simples de la campagne, les marais et les lagunes qui entourent la ville de Hué sont un endroit propice. Et pour découvrir en tout quiétude ce lieu pittoresque, rien de plus simple, prenez une barque … et laissez-vous bercer au gré des eaux, admirez le paysage avec délectation !

lagune-de-Chuon

La lagune Chuon

Bien sûr, il est plus facile de découvrir les lagunes environnantes de Hué à moto, moyen de location pratique, dont on ne vante plus les mérites à une population convaincue. D’ailleurs, voici l’itinéraire à prendre, car le système lagunaire borde presque toute la longueur de la province de Thua Thien Hue : Du centre-ville de Hué donc, suivez la nationale 49 qui sillonne entre les marais et la mer. Ainsi, le témoignage de Nguyen Thanh Cong, photographe indépendant, nous le confirme t-il. L’artiste ne compte plus le nombre de fois où il s’est rendu à Hué, mais son lieu d’inspiration reste sans aucun doute les lagunes et les marais. On l’écoute : « Hué dispose de nombreuses lagunes et de marais, mais les plus célèbres sont Tam Giang, Cau Hai, Thuy Tu et Chuon. Des lagunes qui se suivent et s’enchevêtrent pour ne créer qu’un seul espace immense. Ainsi, on a le sentiment de se déplacer sans limite et de découvrir chaque fois une nouveauté. Pour les amateurs de photographie comme moi, c’est un lieu d’une beauté à couper le souffle, surtout au crépuscule. »

la-lagune-tam-giang

La lagune Tam Giang

Situé à 12 km du centre ville de Hué, Tam Giang est la plus grande lagune en Asie du Sud-Est. D’une beauté sauvage, la lagune attire de nombreux contemplatifs. Les touristes chanceux essaient eux d’y passer la nuit, sûrs de ne pas manquer le coucher du soleil et l’aube, tout aussi riche de surprises. « Les paysages sont magnifiques au crépuscule quand le soleil, d’un rouge éclatant, illumine progressivement la surface de l’eau. Mais le grand spectacle pour moi, ce sont ces chapeaux coniques qui flottent dans l’eau… Evidemment je me suis interrogé sur la présence de ces chapeaux à cet endroit, et un bachoteur m’a expliqué que c’était une manière pratique de ramasser les petits crustacés et les coquillages dans les eaux peu profondes. De loin, c’est formidable de voir tous ces chapeau flottants », a fait savoir Nguyen Thanh Cong.

la-lagune-tam-giang1

La lagune Tam Giang

Ici, à quelques pas de l’ancienne capitale, les habitants vivent essentiellement de la pêche et de l’aquaculture ; pas étonnant donc de sentir une belle effervescence entre les nombreux bateaux et filets installés partout. Nguyen Thanh Cong nous donne quelques précisions intéressantes: « Les bateaux ici sont plus longs et plus recourbés qu’à l’ordinaire. On ne voit ce modèle qu’à Hue, nulle part ailleurs. De loin, ils ressemblent à s’y méprendre à des feuilles de bambou posées sur l’eau. Le bateau est plus courbé à ses extrémités pour affronter les hautes vagues lorsque la mer est agitée. »

Ce petit voyage vous aura t-il mis en appétit ? Dans ce cas, sachez qu’une multitude de petits restaurants longent les eaux et sauront vous proposer des plats typiques à base de fruits de mer bien frais, et au goût tout aussi unique. Peut-être que les eaux saumâtres y sont pour quelque chose, mais chut, ne dévoilons pas les secrets des cuisiniers !

Source: VOV5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s