Dalat, capitale des fleurs

da-lat-ville-des-fleursLe petit Paris, le poumon des hauts plateaux du Centre, le pays des brumes, des collines de pins… autant de surnoms pour décrire une même ville Dalat. Très recherchée à l’époque coloniale pour son climat, la ville des fleurs, des lacs et des chutes d’eau est aussi une destination prisée pour les voyages de noces.

Après son festival des fleurs, la réputation de Dalat est multipliée par dix. Crée il y a six ans, le festival dure cinq jours et le dernier en date, du 29 décembre au 2 janvier, a accueilli quelque 500.000 touristes. Qu’ils soient Vietnamiens ou étrangers, les voyageurs étaient tous émerveillés. Vo Ngoc Hiep, président du comité populaire municipal :

« Le festival rend honneur au travail des horticulteurs qui perpétuent le métier emblématique de la ville. Les fleurs constituent un véritable potentiel pour la ville à l’identique du thé et du café. »

Niché à 1.500 mètres d’altitude, calme et coquet toute l’année, le joyau des hauts plateaux du Centre bénéficie d’un climat doux et clément dont les températures oscillent entre 15 et 24 degrés. Rien à voir donc avec le froid brutal et l’été étouffant du nord. Site gâté par Dame Nature, Dalat est un gigantesque jardin botanique aussi diversifié que luxuriant. Nguyen Van Huong, ancien responsable du service de la Culture, des Sports et du Tourisme de la province:

« Les fleurs et les plantes sont omniprésentes toute l’année dans les rues et les maisons car sur l’initiative de la municipalité, les habitants se sont lancés dans une grande campagne de plantations.»

Situé au bout du lac Xuan Huong, le jardin botanique de la ville s’étend sur 11 hectares et rassemble quelque 400 variétés produites dans la région de Lam Dong. Des multitudes de serres de fleurs et légumes sont implantées sur les versants des collines voisines et certaines d’entre elles abritent des roses exceptionnelles. Dalat est le principal pourvoyeur de fleurs et de légumes des grandes villes vietnamiennes. Dang Bao Vinh, horticulteur du village de Thai Phien :

« Il y a trois villages horticoles à Dalat. Le village de Hà Dong est réputé pour ses glaïeuls, celui de Van Thanh marche très bien grâce à toutes ses variétés de roses. Notre village de Thai Phien est spécialisé dans les chrysanthèmes. »

En plus de ses fameux chrysanthèmes, Thai Phien a décidé d’introduire des eustomas et des lys. Sur les 400 hectares de terrain du village consacrés à l’horticulture, 320 accueillent exclusivement des serres. Les horticulteurs ont parfaitement su profiter des avancées technologiques et ont installé des systèmes d’éclairage et d’arrosage de dernière génération.

N’hésitez pas à visiter les serres et à demander à découvir les espèces les plus rares. Vous pouvez même, l’espace d’une journée, vous mettre dans la peau d’un horticulteur en le suivant pas à pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s