Au Vietnam, le Têt rime avec pagode

voyage-au-vietnam

Les Vietnamiens ont l’habitude de se rendre à la pagode les premiers jours du Nouvel An lunaire.

Aller à la pagode les premiers jours du Nouvel An lunaire est aujourd’hui ancré dans les mœurs culturelles au Vietnam. Les croyants, pratiquants ou non, s’y rendent pour commémorer les ancêtres, souhaiter aux proches bonheur, prospérité et santé, mais aussi pour trouver la paix intérieure en ce début d’année.

voyage-au-vietnam1

En s’adressant à Bouddha, chacun est convaincu que son âme sera plus sereine, avec l’espoir d’un avenir radieux.

Cependant, les rites diffèrent quelque peu selon les régions. Au Nord, les gens amènent des bâtons d’encens, des fleurs, des papiers votifs et aussi des requêtes en calligraphie nho (caractères chinois) adressées aux génies où sont écrites les demandes pour l’année à venir. Au Sud, les préparatifs sont souvent plus simples. On y amène seulement des fruits, puisque l’on demande directement aux génies ce qu’on désire. L’objectif final est toutefois le même : s’orienter vers «le vrai, le bien et le beau».

voyage-au-vietnam2

Les objets de culte diffèrent quelque peu selon les régions.

À Hanoi, la pagode Trân Quôc ne désemplit pas. Ici se mélangent pèlerins venus de loin et Hanoïens. Il s’agit de la plus ancienne pagode de la capitale et de l’une des plus anciennes du Vietnam.

voyage-au-vietnam3

Trân Quôc est la plus ancienne pagode de Hanoi.

Source: CVN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s