Hai Duong – une terre culturelle

pagode-dong-ngo

Pagode Dong Ngo

Hai Duong, une province située dans le delta du fleuve Rouge, à mi-distance entre Hanoï et Haiphong, abrite une multitude de richesses culturelles qui attirent de plus en plus de touristes curieux de découvrir la culture vietnamienne.

Parler de Hai Duong, c’est parler des grands hommes de culture. Située à une soixantaine kilomètres à l’est de la capitale, cette province a en effet été la terre natale de 472 lauréats des concours mandarinaux. Le village de Mo Trach, rattaché au district de Binh Giang, est connu depuis des siècles sous le nom de «village des docteurs» car c’est ici que sont nés 39 lauréats.

De ces lettrés, on retiendra les plus célèbres. Chu Van An, le célèbre enseignant et recteur du Collège des enfants de la nation (Quoc Tu Giam) – la première université du Vietnam ; Nguyen Trai, homme politique et auteur d’une des déclarations d’indépendance du Vietnam sous la dynastie des Lê-postérieur ou encore Tue Tinh, qui a jeté les premières bases de la médecine traditionnelle du Vietnam.

Ces hommes illustres ont fait la réputation de Hai Duong, une province historique qui abrite pas moins de 2.000 vestiges dont 125 ont été classés au patrimoine national. Nous retiendrons en particulier le complexe de Con Son-Kiep Bac dans la ville Chi Linh, un site dédié à Chu Van An et à Nguyen Trai, mais aussi à Tran Hung Dao, le héros national qui a chassé à trois reprises les envahisseurs mongols. La province possède tous les atouts pour développer un tourisme culturel. Le Duy Manh est chef adjoint de la direction du complexe Con Son-Kiep Bac.

«Il s’agit d’un grand centre spirituel dans la région du Nord-Est. Il est situé sur l’axe de pèlerinage menant à Yen Tu, la terre sainte du bouddhisme vietnamien. Le bonze supérieur Huyen Quang, troisième fondateur de la secte de Truc Lam, a vécu dans la pagode Con Son, à 5 km du temple Kiep Bac, lieu de culte du général Tran Hung Dao et du grand maître Chu Van An.»

Etant l’un des berceaux culturels du Vietnam, Hai Duong perpétue aussi 566 festivals folkloriques. Tous les ans à la pagode Dong Ngo, on célèbre la fête liturgique de la cloche du Nouvel An pour annoncer la nouvelle saison des festivités provinciales. Il faut attendre le 8ème mois lunaire pour célébrer les fêtes du temple Kiep Bac, les plus attendues par les touristes car elles proposent un large panel d’activités : des processions, des jeux populaires, la reproduction de batailles fluviales etc.

haricots-mungo

Gâteau aux haricots mungo

Hai Duong est l’un des berceaux du chèo, un art de scène très populaire du delta du Fleuve Rouge. Elle a aussi su préservé d’autres formes artistiques des régions avoisinantes : le tuong – le théâtre classique, le ca tru, les chants alternés et surtout les marionnettes sur l’eau, un art ancestral né au 17ème siècle. Hong Phong, An Liet et Bui Thuong sont les troupes d’artistes les plus populaires de Hai Duong.

Hai Duong propose aussi un artisanat de qualité. Vous pourrez admirer des statues en pierre dans le village de Kinh Chu, des meubles sculptés à Dong Giao, des bijoux à Chau Khe ou de la poterie à Chu Dau. Si vous êtes gourmands, quoi de mieux que de ramener quelques kilos de riz gluant de Cam Giang, des bottes de lichis toutes fraîches de Thanh Hà ou un petit parquet de gâteau aux haricots mungo ?

Source: VOV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s