L’ancien village de Thu Le

porte-d'entree-du-village

La porte d’entrée du village.

L’ancien village de Thu Le est situé près de la lagune de Tam Giang, dans la commune de Quang Phuoc, district de Quang Dien. Fondé au milieu de la dynastie des Le (1428-1788), il a conservé ses us et coutumes ainsi que son magnifique patrimoine bâti.

Le nom de « Thu Le » signifie « Giu Le » (littéralement « garder la politesse et les rites »), ce qui montre que les villageois attachent beaucoup d’importance à leurs rites et coutumes. Thu Le est un village agricole, mais il est célèbre pour ses pagodes, templs et maisons communales, notamment le temple de Ngu Hanh dédié à la princesse Huyen Tran – dynastie des Trân (1225-1400) – qui a suivi son mari pour récupérer de nouvelles terres dans le Sud. Il y a aussi le temple de Van Thanh, dédié à Khong Tu, et celui de Vo Thanh, pour le culte de Quan Cong.

Dans le village, il y a 14 lignées, les plus importantes étant : Le, Nguyen, Dang, Phan Gia, Phan Ngoc, Phan Nhu, Ngo Van et Ngo Thoi. Selon la coutume du village, chaque année, une cérémonie de culte est organisée par une lignée, les autorités et les villageois.

Le long du chemin principal qui traverse le village, on peut voir de nombreuses maisons de culte des lignées. Le village abrite également une ancienne pagode avec trois grandes portes d’entrée. La salle principale a été construite dans le style de la maison Ruong, une architecture devenue rare à Hue. Le toit de la pagode est ornée de dragons, licornes, tortues et phénix. Toutes les pièces en bois sont sculptées de motifs délicats, montrant l’habileté et le talent des artisans du village de My Xuyen. Sur les portes sont gravées les images de cinq chauves-souris tenant dans leur gueule le signe chinois « Tho » (« longévité »).

Située à 400 m de la pagode, la maison communale du village a été construite selon les règles de la géomancie. Son style architectural et sa décoration sont typiques de la dynastie des Nguyen. Sa structure de bois est finement sculptée. De nombreux objets précieux y sont conservés comme stèles et cloche en pierre, et surtout un ensemble de 57 ordonnances des rois Nguyen.

Chaque année, le 6e jour du 1er mois lunaire, les villageois organisent des combats de lutte dans la cour de la maison communale. Les combats de lutte des villages de Thu Le et de Sinh sont très réputés, à Hue et même dans tout le Centre. Le 7e jour, lorsque la fête de lutte se termine, les villageois participent à une course de pirogue. Au cours des deux premiers jours de la nouvelle année, la région est plongé dans une ambiance festive qui montre l’optimisme et l’esprit sportif des villageois.À côté de ces fêtes traditionnelles, le 1er mois lunaire, malgré le froid hivernal, les anciens du village se réunissent à la maison communale pour préparer le nettoyage et la décoration des tombes inconnues. Une fois tous les trois ans, les villageois organisent un rite pour les esprits inconnus. Une coutume transmise de génération en génération, qui montre la compassion naturelle des villageois.

Les jeunes de Thu Le continuent de valoriser les traditions de leurs ancêtres pour préserver l’identité culturelle locale.

En visitant le village, les touristes pourront découvrir la beauté d’un village ancien de Hue avec ses chemins ombragés, ses haies de bambou, ses petites ruelles, ses bâtiments anciens aux murs décrépis et toits moussus…

Source: VNP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s