Marionnettes sur l’eau: Un art paysan devenu populaire

Marionnettes-sur-l’eau

Une scène inspirée de la vie quotidienne des paysans vietnamiens.

Prenant origine des rites d’invocation de la pluie chez les paysans du delta du Fleuve Rouge, les marionnettes sur l’eau deviennent un art populaire qui est souvent présenté aux villageois devant leurs maisons communales.

Marionnettes-sur-l’eau1

La scène des marionnettes sur l’eau est un bassin de forme carrée avec la façade d’une maison communale.

Selon les inscriptions sur d’anciennes stèles, les marionnettes sur l’eau ont apparu sous les dynasties des Ly et des Trân (1010 – 1400) pour répondre aux besoins de loisirs des paysans.

Marionnettes-sur-l’eau2

Scène intitulée «Fête villageoise»

Marionnettes-sur-l’eau3

Scène intitulée «La danse de deux dragons»

Marionnettes-sur-l’eau4

Scène intitulée «Course de barques»

Ce divertissement paysan est inspiré de leur vie quotidienne (scènes de travail dans les rizières, jeux…), de leurs rites et croyances (danses des dragons, licornes…), des récits historiques, ainsi que des légendes du pays. La fascination tient surtout à la technique ancestrale mise en œuvre pour donner vie aux marionnettes en bois peintes.

Marionnettes-sur-l’eau5

Les marionnettes deviennent vivantes par la manipulation des artistes-paysans.

Plongés dans l’eau jusqu’à la ceinture, les artistes-paysans manipulent les marionnettes à l’aide de longues perches, de cordes ou de ficelles. L’exercice témoigne d’une ingéniosité hors pair, et demande un physique à toute épreuve.

Marionnettes-sur-l’eau6

Les artistes-paysans plongent dans l’eau jusqu’à la ceinture et se cachent derrière un rideau de bambou pour manipuler les marionnettes.

Marionnettes-sur-l’eau7

Les marionnettistes préparent de présenter le Têu sur scène, personnage le plus représentatif de cet art et caractérisé par le sourire optimiste.

Marionnettes-sur-l’eau9

La maintenance est également un travail important.

Les numéros des marionnettes sur l’eau traduisent l’ardeur au travail des paysans, leur optimisme, critiquant au passage les tares sociales. La fin heureuse est la règle ainsi que la victoire du bien sur le mal.

Source: NDEL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s