La pagode Tieu

pagode-tieuSituée dans la commune de Tuong Giang, province de Bac Ninh, à 20 km au nord de Hanoi, la pagode Tieu a été construite autour du 10è siècle. C’est ici que le roi Ly Cong Uan, fondateur de la dynastie des Ly, a été élevé et éduqué par le bonze Van Hanh qui deviendra plus tard conseiller du roi.

Située sur la montagne Tieu, cette pagode passe pour être l’une des pagodes les plus belles du Nord du Vietnam. Entourée par un lac de lotus et d’immenses rizières, la pagode offre une vue imprenable sur la campagne. Autrefois, la rivière Tieu Tuong traversait la région, ce qui rendait les paysages encore plus poétiques.

Sous la dynastie des Ly, la pagode Tieu, gérée à l’époque par le bonze Van Hanh, était un grand centre bouddhiste du pays. Selon la légende, une femme qui habitait le village de Co Phap y allait souvent prier pour avoir un enfant. Elle est finalement tombée enceinte et a mis au monde un petit garçon. Quand l’enfant a eu 3 ans, il a été adopté par le bonze Ly Khanh Van, le petit frère du bonze Van Hanh. C’est Ly Khanh Van qui lui a donné le nom “Ly Cong Uan”. Le bonze Van Hanh avait prédit à ce petit garçon intelligent qu’il deviendrait le souverain du pays. « C’est le bonze Van Hanh qui a élevé Ly Cong Uan, raconte le bonze Thich Dam Chinh qui gère la pagode Tieu. Quand Van Hanh a pensé que le roi Ngoa Trieu n’était plus capable de gouverner le pays, il a éduqué Ly Cong Uan pour qu’il devienne un souverain visionnaire. »

Restaurée à plusieurs reprises, la pagode conserve de nombreux ouvrages architecturaux originaux datant des dynastie des Le (1740-1786) et des Nguyen (1802-1945) tout comme des objets et documents précieux sur le bouddhisme vietnamien. Cette pagode est toutefois surtout réputée pour la statue-momie du bonze Thich Nhu Tri, lequel est connu pour avoir collecté et vulgarisé les sutras du bouddhisme au Vietnam.

En 1991, la pagode Tieu a été inscrite sur la liste des vestiges culturels et historiques nationaux. Elle est aujourd’hui un haut lieu de pèlerinage des Vietnamiens à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

« C’est la cinquième fois que je viens ici, nous dit Nguyen Dang Hop, un Hanoien. A chaque fois, je la trouve plus belle encore. A l’identique des autres pélerins, j’apporte ma modeste contribution pour qu’elle soit préservée au mieux. »

De Hanoi, on peut se rendre à la pagode en voiture ou en moto. Les touristes étrangers profitent souvent de la visite pour explorer à vélo le delta du fleuve Rouge en une journée ou une demie-journée.

Source: VOV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s