Dambri, une cascade légendaire

cascade-dambriC’est après un parcours sinueux parmi des collines de thé vert et de caféiers, environ 18km au nord-est de la ville de Bao Lôc dans la province de Lâm Dông, que les touristes arrivent à la cascade de Dambri, une imposante chute d’eau aux eaux écumeuses qui ressemble à un ruban de soie dévalant de la falaise.

Le nom de la cascade, Dambri, qui signifie «espoir» en langue K’ho, tient son origine de l’histoire d’amour légendaire de H’Bi, une fille K’ho, qui prévoit de se marier avec son petit ami à la récolte de riz suivante. Malheureusement, leur amour a une fin malheureuse, le père de la jeune fille refusant qu’elle se marie à un pauvre homme. Il demande au patriarche du village de forcer l’homme à quitter le village pour une région éloignée. H’Bi est si triste qu’elle va en forêt – là où elle le rencontre tous les soirs – et pleure avec l’espoir qu’il revient. Cependant, son amoureux n’est jamais revenu et ses larmes se sont transformées en une grande cascade qui gronde impétueusement dans la forêt.

La cascade de Dambri est située dans la Zone d’Eco-tourisme de Dambri, qui couvre près de 1.000 ha. Elle est entourée par une forêt primitive de 300 ha qui a conservé sa beauté sauvage avec de nombreuses variétés d’arbres rares, tels que Sao (Hopea odorata), Kên Kên (Hopea pierei) et Dôi (Talauma). Pour atteindre le pied de la cascade, les touristes peuvent emprunter un sentier sous les feuillages épais des vieux arbres ou prendre un « ‘ascenseur » qui les amènera à une hauteur de 60m d’où ils auront une vue panoramique sur la cascade. Ils pourront profiter d’un paysage spectaculaire formé par la chute d’eau et les tapis de fleurs sauvages jaunes et violettes.

Après la cascade, les touristes suivront un chemin qui le amènera à un hameau de l’ethnie Ma où ils pourront découvrir leurs spécificités culturelles comme la danse des gongs, la maison sur pilotis, les techniques de tissage du brocart sans métier à tisser et bien sûr l’art culinaire avec toutes sortes de plats délicieux comme viande de sanglier, riz gluant cuit dans des tubes de bambou, le tout arrosé d’alcool de riz bu avec des tiges de bambou creuses (ruou cân).

La Zone d’Eco-tourisme de Dambri propose bien d’autres activités intéressantes comme pêche à bord d’un bateau, activités dans la nature…

Source: VNP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s