Hon Dat, la perle brute de Kien Giang

la-tombe-de-phan-thi-rang

La tombe de Phan Thi Rang, alias Tu Phung à Hon Dat.

Direction Rach Gia-Hà Tien par la nationale 80 pour arriver à Hon Dat, un berceau de la résistance anti-américaine. Rendez-vous dans cette contrée du delta du Mékong dont le nom est étroitement lié à Phan Thi Rang, alias Tu Phung, une héroïne de l’armée populaire dont s’est inspiré l’écrivain Anh Duc pour créer Su, le personnage central de son roman éponyme.

Première destination : le site des vestiges historiques de Hon Dat, à une dizaine de kilomètres du bourg éponyme. Vo Thi Kieu Dung, vice-présidente du comité populaire de la commune de Tho Son, dans le district de Hon Dat, nous fait savoir : «Chaque jour, on accueille ici un millier de touristes venus rendre hommage à madame Su, dont la tombe est située entre les hameaux de Hon Dat et de Hon Me. Ils se rendent ensuite vers la grotte qui abritait un dispensaire militaire pendant la résistance contre les Américains. Les touristes montent ensuite à la tour de télévision qui offre un magnifique panorama en contrebas. Ils peuvent aussi profiter de l’exposition consacrée aux vestiges de guerre et des stands de souvenirs.»

Les vestiges de guerre ne constituent pas le seul patrimoine de ce district. Non loin du mémorial du mont Hon Dat dédié aux héros morts pour la patrie, vous pouvez visiter le centre de soins des animaux sauvages ou découvrir les grottes du mont Hon Me. Giang Quang, vice-président du comité populaire du district : « Hon Dat a été férocement dévasté par la guerre. Les locaux vivent surtout de l’agriculture, mais commencent à exploiter les possibilités du tourisme. Les énormes potentiels de la région vont se conjuguer avec l’axe touristique Kien Luong-Rach Gia.»

Si vous recherchez un lieu spirituel, rendez vous à la pagode Tam Bao Ky Vien, située au sommet du mont Hon Queo. Ne ratez pas non plus la pagode Soc Xoài érigée au 18ème siècle, un ouvrage architectural khmer tout à fait extraordinaire.

Hon Dat est aussi une terre de rêve pour les passionnés d’archéologie. Ce plus vaste district de Kien Giang était en effet le berceau de la civilisation Oc Eo, 2.000 ans avant notre ère. Nguyen Quang Khanh, directeur adjoint du musée de Kien Giang : «Les archéologues ont retrouvé de nombreux pilliers  de maisons sur pilotis. Les habitants de la civilisation Oc Eo vivaient dans ces maisons érigées au-dessus des marais du delta du Mékong. Ils étaient incinérés après leur décès et leurs cendres étaient mises dans une jarre avec leurs bijoux en pierres précieuses. Ce peuple maîtrisait des techniques artisanales très développées.»

La réputation de Hon Dat n’est pas surfaite et c’est à juste titre que son passé historique et culturel lui vaut d’être considéré comme la perle brute de Kien Giang.

Source: VOV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s