Six anciens objets de la dynastie des Nguyên reconnus en tant que trésors nationaux

Neuf-canons-sacres

Neuf canons sacrés sont reconnus en tant que trésors nationaux.

L’ancienne capitale impériale de Huê compte 6 anciens objets reconnus en tant que trésors nationaux. Il s’agit du « Cuu dinh » (les neuf urnes dynastiques) et « cuu vi thân công » (neuf canons sacrés), la grande cloche de la pagode Thiên Mu (pagode de la Dame Céleste), du trône des rois Nguyên, du costume de roi utilisé dans les rites « Tê Giao » (cérémonie de sacrifice au Ciel et à la Terre), de la stèle en pierre Khiêm Cung Ky, et d’une collection de dix chaudières de bronze, selon le Centre de Conservation des vestiges de l’ancienne capitale impériale de Huê.

Parmi des dynasties féodales existant dans l’histoire vietnamienne, la dynastie des Nguyên, qui est la dernière dynastie (1802 – 1945) et l’unique dynastie à avoir laissé le trône intact jusqu’à présent.

Le trône des rois Nguyên est le seul trône d’une dynastie féodale qui est resté intact jusqu’à présent. Étant un symbole de la puissance de la dynastie, il est placé au centre du Palais de Thai Hoa. La chaise spéciale est décorée avec divers motifs de dragon pour invoquer le bonheur et la longévité.

Le costume porté par les rois Nguyên durant des rites « Tê Giao », est conservé au Musée des anciens objets de la cour de Huê. Il a été brodé avec des motifs traditionnels tels que le dragon, le soleil, la lune, les étoiles, les nuages, les montagnes, les oiseaux, et de l’eau. À cette époque, le « Tê Giao » était l’un des rites nationaux. Au nom de ses sujets, le roi sacrifice au Ciel et à la Terre pour espérer un climat favorable et la paix pour le pays.

La stèle en pierre « Khiêm Cung Ky » a été gravée en 1871 par le roi Tu Duc (1848 – 1883). Elle contient le plus grand nombre d’écriture au Vietnam, avec 4.935 mots en caractère chinois gravés sur deux faces de la stèle. Dans le texte, le roi a révélé ses plus intimes sentiments en tant qu’un roi au milieu des changements et des défis auxquels fait face son pays.

La collection des chaudières en bronze est composée de 10 chaudières moulées de différentes tailles et poids sous le règne du Seigneur Hiên Vuong Nguyên Phuc Tân (1648 – 1687).

Cette collection datant d’entre 1659 et 1684 est actuellement conservée au complexe des vestiges de l’ancienne capitale impériale de Huê.

L’ensemble de neuf urnes dynastiques et de neuf canons sacrés, et la grande cloche de la pagode de Thiên Mu avaient été reconnus auparavant en tant que trésors nationaux.

Source: NDEL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s