L’anniversaire de la naissance des Nung, un rituel original

laniversaire-de-la-naissance-des-nungChez les Nung, l’anniversaire de la naissance est plus rituel que festif. En tout cas, ce n’est pas une simple fête que l’on célèbre le jour de sa naissance. Et tout le monde n’y a pas droit. Loin s’en faut.

La tradition étant stricte, les enfants Nung n’ont pas droit à leur fête d’anniversaire. Eh oui ! Ce sont les vieux et uniquement les vieux qui jouissent de ce privilège. Et pas n’importe quels vieux, il faut avoir au moins… 60 ans. Vive le troisième âge!

Donc, une fois que vous êtes un vénérable sexagénaire, vous pouvez prétendre à une fête d’anniversaire, à condition toutefois d’avoir des enfants qui se chargent alors de tout organiser, l’inverse étant impensable. Nguyen Thi Ngan, directrice du Musée culturel des ethnies vietnamiennes :

«Dans les croyances des Nung, un cycle de vie dure 60 ans. Et si on vit au-delà, il faut organiser une fête d’anniversaire pour chaque année supplémentaire. Ce sont les enfants qui sont alors chargés d’organiser une cérémonie au cours de laquelle ils expriment leur gratitude à leurs parents en leur souhaitant bonheur et longévité.»

Chaque année et à tour de rôle, c’est l’un des enfants qui prend en charge cet anniversaire, ce qui suppose bien sûr que la ou le post-sexagénaire célébré ait plusieurs enfants.

Supposons-donc que ce soit le cas. Tous les enfants doivent alors être présents, avec toutes sortes de cadeaux et d’offrandes. Les invités aussi. Mais comme l’anniversaire n’est pas une fête ordinaire, les Nung font venir un chaman et des chanteuses de then, seules personnes capables de servir d’intermédiaires entre ce bas-monde et celui des divinités. Pour ce qui est des offrandes, il y a des incontournables : du riz gluant, du poulet, du porc rôti, des friandises, un œuf bouilli, des banh day et des banh duc qui sont deux types de gâteaux de riz populaires. Truong Van Tien, un responsable culturel de la province de Lang Son :

«Chaque offrande a une signification symbolique. Les banh duc et les banh day traduisent par exemple le souhait des enfants de veiller à la santé de leurs parents alors que l’œuf bouilli représente le fœtus d’un nouveau cycle de vie et l’harmonie entre le yin et le yang. Autres offrandes indispensables, les effigies en papier qui seront brûlées à la fin de la cérémonie. Pour les Nung, c’est un moyen de chasser les malheurs et les maladies.»

La cérémonie d’anniversaire dure plus d’un jour. Elle commence le soir et se termine tard, dans la nuit du lendemain. C’est le chaman qui donne le coup d’envoi, avec des chants invitant les ancêtres à revenir bénir celle ou celui de leurs descendants dont c’est l’anniversaire. Les chanteuses de then l’accompagnent avec leurs chants et leurs danses. Les folkloristes ont dénombré 11 mélodies différentes interprétées à cette occasion, qui toutes retracent le cycle de la vie, depuis la naissance jusqu’à la vieillesse : ce sont des mélodies aussi douces que des berceuses qui portent une aspiration à la jeunesse éternelle et à la longévité.

A la fin de la cérémonie, la personne dont c’est l’anniversaire distribue à ses enfants et ses petits-enfants du riz gluant, des friandises et des gâteaux. La chance et le bonheur sont toujours à partager…

Source: VOV5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s