Que choisir un gourmet venant à Ha Giang en saison de fleurs de sarrasin ?

Des plats à ne pas louper par les voyageurs pendant ce temps à Ha Giang sont, entre autres, gâteau à base de sarrasin, thang co, lon cap nach et les marchés campagnards présentent toujours de bonnes occasions pour les savourer pleinement.

Banh tam giac mach ou gâteau à base de sarrasin

banh-tam-giac-mach

Vers mi Octobre, les couleurs rose et violet des fleurs de sarrasin règnent splendidement l’ensemble du plateau calcaire de Ha Giang. Cette fleur féerique, grâce à l’habileté des locaux, donne lieu à un plat tout simple mais propice à la sante pour sa riche valeur nutritionnelle, gâteau à base de sarrasin. De petits grains bien écrasés sont mêlés avec de l’eau pour être entièrement liants. La pâte sortie, mise en moule pour devenir de petits gâteaux qui se font cuire à la vapeur avant de se prêter à table.  Seulement avec 15 000 VND, vous pouvez s’en régaler au marché campagnard ou les ramener comme cadeau pour votre famille.

Thang co ou soupe d’abats de cheval, de bœuf, ou même de chèvre

du-lich-ha-giang-53

Ce plat très typique des ethnies montagneuses est une soupe à base des organes internes, le plus souvent de cheval ou de bœuf, qui se sert toujours chaude de manière que le gourmet doit souffler en mangeant, avec du sel ou d’autres épices pour en ajouter comme l’on veut. L’odeur des tsaoko,  de la citronnelle, du piment et du poivre mêlé de la graissée du potage de viande rend d’autant plus chaud qu’il fait un temps assez froid. C’est vraiment un attrait culinaire à apprécier lors de votre visite des marchés de Dong Van, Meo Vac, Lung Cu, qui coûte aux alentours de 20 000 VND par bol.

Banh cuon trung – Un genre de crêpe avec œuf

banh-cuon-trung

Ce mini-crêpe avec un œuf comme farce à l’intérieur est servi, au tour du feu, avec une sauce toute chaude accompagnée de bon pâté de viande. C’est plaisant de se mettre à côté de l’artisan pour l’observer confectionner en un rien de temps avant de faire aboutir à un plat tout prêt. Dans la ville de Ha Giang, vous pouvez la goûter dans plusieurs restaurants dans la rue Ly Tu Trong, sinon en partant vers le marché Dong Van ou le vieux quartier Dong Van, une portion coûtant 25 000 VND.

Chao Au tau ou soupe à base de macre

chao-au-tau

Cette soupe, un autre plat aussi populaire de Ha Giang, se fait à base de la macre, un tubercule qui est de nature un fort poison et pousse dans les rochers montagneux du Nord. Sa préparation exige que les macres, bien trempées en eau de riz pendant une nuit, sont d’abord bien bouillies pour se transformer en pâte. Par la suite, une combinaison de riz gluant et de bon riz classique est bien cuite dans un potage de jambonneau accompagnée de macre écrasée. Tout en un, la faveur délicieuse de riz et de jambonneau, la passable graissée de l’œuf avec la saveur aigrelet de jeune bambou et aussi un peu amère de macre, voilà une spécialité insolite à tester absolument. Un bol de Au tau équivalant à partir de 20 000 VND est servi quotidiennement tout près de la place de la ville de Ha Giang ou au marché Dong Van.

Lon cap nach ou cochon nain

lon-cap-nach

Au jour des marchés campagnards, vous croisez souvent les gens soit portant soit transportant des cochons pour y vendre. Ces cochons nains sont nommés largement en vietnamien « cochon à se porter sous bras” dont les plus petits sont mis en cage. Ce type de viande sert à multiples plats délicieux à savoir : brochette de viande frite, viande bouillie, mais un vrai régal réside plutôt dans ses variantes comme de l’andouillette et de la poitrine avec côte du cochon à la vapeur. Ces plats diversifiés peuvent se déguster dans plusieurs resto et kiosques en route de Ha Giang.

Le xôi ngu sac ou le riz gluant cuit à la vapeur aux cinq couleurs

xoi-ngu-sac

Ce met se compose typiquement de 5 couleurs : blanc, rouge, vert, violet et jaune représentant les cinq éléments de base du cosmos. Sauf le blanc, la teinture du reste vient des feuilles ou tubercules cueillis en forêt au lieu des substances artificielles. Une fois venir aux marchés de Ha Giang, une halte devant une marmite de riz gluant aussi bonne à voir qu’à goûter est vraiment inéluctable. En termes de prix, 5000 VND déjà suffisant pour en être friand.

Texte en vietnamien : Vnexpress

 

Publicités

2 réflexions sur “Que choisir un gourmet venant à Ha Giang en saison de fleurs de sarrasin ?

  1. Bonjour, nous sommes deux français et souhaitons passer 3 jours dans la région de Ha Giang. Est-il facilement possible de trouver un guide une fois sur place et de louer une moto? Nous prenons ce soir le bus à partir de Hanoi. N’hésitez pas à me répondre si vous le pouvez à cette adresse: mariebeatrice.bettan@gmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s