L’île Bé, une beauté sauvage

Ðảo Bé (île Petite), située dans le district insulaire de Ly Son, province de Quang Ngai (Centre), est une île d’une beauté incomparable. Une nouvelle destination touristique à découvrir.

ile be ly son.jpg

Ces derniers temps, le nombre de voyageurs à Đảo Bé (commune d’An Binh) a connu une croissance rapide. L’île petite, comme son nom l’indique, est d’une superficie réduite : 67 ha environ.

La trace du volcan

Beaucoup de personnes vont à Ly Son, mais peu visitent Đảo Bé. Si en 2015, l’île Bé a accueilli seulement 4.000 visiteurs, ce nombre a été porté à 35.000 en 2016. Une augmentation spectaculaire !

De l’île de Lý Son, les touristes peuvent aller à l’île Bé en prenant une navette. Il y a trois ans, il n’y avait qu’une seule par jour, au départ à 08h00. Aujourd’hui, on en trouve à n’importe quelle heure de la journée.

Située à trois nautiques de la Grande Île (Đảo Lớn), l’île Bé séduit immédiatement ses visiteurs par sa beauté sauvage. Aucun bruit comme sur la Grande Île, le son s’imposant étant celui des vagues venant mourir sur sa côte. Sur environ un kilomètre carré, Đảo Bé possède 34 roches sédimentaires et des rizières en gradins. On y cultive aussi de l’oignon et de l’ail dans un sol très sableux.

ile be ly son champs.jpg

Sites d’intérêt : les plages Bât Ngo et Tinh Nhân, le lac Bán Nguyêt, la porte de «l’amour», les grottes Chàng Thiêp et Thi Thâm, ainsi que son parc zoologique.

«L’île Bé est un lieu idéal pour les voyageurs qui aiment la nature sauvage. C’est un ensemble naturel particulier. Si on sait conserver et valoriser ce lieu, il attirera les touristes des cinq continents», a estimé le Pr-Dr Ibrahim Komoo, vice-président de l’Association du réseau des parcs géologiques mondiaux de l’UNESCO.

L’île Bé abrite 131 foyers totalisant 510 personnes qui vivent de la culture de l’oignon et de l’ail, ainsi que des produits de la pêche.

Apprendre le tourisme

La vie de la population locale était encore très difficile il y a peu. En 2015, depuis que la beauté sauvage de l’île Bé a été réveillée, les habitants locaux ont commencé à apprendre le tourisme.

ile be ly son pont bui hoang

«Le pont touristique» de Bùi Hoàng est devenu un site attrayant.

Sur cette île, les gens de tous les âges y participent. Du plus vieil homme – Bùi Hoàng, 81 ans – au handicapé Bùi Huê, 41 ans, paralysé des jambes. L’octogénaire a fait construire un pont en bois, d’une longueur de plus de 20 m, reliant la plage à des rochers au service des visiteurs.

ile be quang ngai.jpg

Selon le Comité populaire de la commune d’An Binh, grâce au «pont touristique» de Bùi Hoàng, l’île Bé possède un plus en tant que site touristique attrayant. Pour sa part, Bùi Huê prend le «tuk-tuk» destiné aux handicapés pour transporter les voyageurs. Un bon moyen de transport pour accéder aux sites touristiques.

En outre, la population locale a investi dans des voitures électriques dans le même but. «Actuellement, la population développe les services touristiques en construisant des lieux d’hébergement, créant des séjours chez l’habitant, ouvrant des restaurants...», a indiqué Nguyên Van Lê, président du Comité populaire de la commune d’An Binh.

Source : CVN

>> Envie de découvrir l’île Bé et aussi le Vietnam avec ses splendeurs naturelles du Nord au Sud ? Un expert francophone, une agence de voyage au Vietnam va partir avec vous pour concrétiser votre voyage de rêve.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s