Des villages d’ethnies à Sa Pa à visiter sans modération 

Reine des montagnes et porte d’entrée pour découvrir les ethnies minoritaires et les paysages somptueux du Nord-Ouest, Sa Pa a été récemment classé par le Lonely Planet Magazine parmi les dix meilleurs endroits du monde pour la marche et la randonnée.

Village de Sin Chai

village sin chai

Le village abrite environ 1.400 H’mông. Les maisons sont disséminées aux flancs des montagnes et sont typiques de cette ethnie : en bois, avec le sol en terre battue et un foyer à charbon de bois. La vie ici est très tranquille. Les habitants vivent de la riziculture, de la culture du maïs et du tissage aussi. Les touristes sont époustouflés par les paysages magnifiques, la vue incroyable sur la vallée. Une courte randonnée à partir de Sa Pa, mais qui permet de mieux comprendre la riche culture H’mông.

Village de Ban Hô

village ban ho

Les touristes doivent franchir un pont suspendu avant d’entrer dans ce village de l’ethnie Tày, et poursuivre la randonnée à travers les rizières. Bien que Ban Hô soit assez proche du centre de Sa Pa, peu de touristes viennent ici à cause du chemin cahoteux qui se transforme en patinoire à la saison des pluies. Là aussi le paysage est magnifique et les activités quotidiennes des Tày valent le détour.

Village de Ta Van

village ta van

Ta Van est un village de l’ethnie Giay situé à environ dix kilomètres de Sa Pa. Une nuit passée chez un paysan local vous aidera à découvrir le mode de vie local. Le hameau, pittoresque, est entouré de rizières en terrasses. Ta Van est devenu un des nouveaux hauts lieux touristiques de Sa Pa. C’est un endroit tranquille idéal pour se ressourcer. Les visiteurs peuvent loger dans des maisons en terre construites à flancs de montagnes, au milieu des rizières.

>> Voir plus dans « Séjour insolite à Sapa dans les villages Ta Van et Ta Phin »

Village de Lao Chai 

village lao chai.png

Lao Chai est un village des H’mông noirs, situé à sept kilomètres de Sa Pa. Vue d’en haut, Lao Chai est niché entre montagnes et collines verdoyantes, et ses maisons rudimentaires ressemblent à autant de champignons croquignolets. Les villageois sont réputés pour leur hospitalité.

Village de Ta Phin

village ta phin.jpg

Un village situé à 15 km de Sa Pa qui conserve encore toutes les coutumes traditionnelles des minorités ethniques. Situé dans une vallée, ce village multiethnique abrite des Kinh, Dao rouges et H’mông noirs. La randonnée à Ta Phin est un bon choix pour découvrir la population locale travaillant dans les rizières en terrasses ou se rendant au marché. Et après une longue journée de marche par monts et par vaux, vous pourrez tremper vos os et vos muscles dans un bain de plantes médicinales choisies par des Dao rouges. Les Dao rouges, à l’impressionnant couvre-chef rouge, et les H’mông noirs, aux vêtements indigos, vivent ici depuis quatre siècles.

Village de Cat Cat 

village cat cat.png

Situé à environ trois kilomètres du bourg de Sa Pa, ce village abrite des H’mông. La vue de la vallée est très belle, mais les montagnes environnantes sont souvent cachées par la brume et les nuages. Le chemin de pierre est ponctué de petites échoppes de produits artisanaux. Ne pas manquer la cascade qui rugit à la sortie du village.

Source: CVN

>> N’hésitez pas de préparer un circuit au Vietnam pour découvrir les villages ethniques de Sapa!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s