Deux plages vietnamiennes prisées parmi les 50 plus belles plages du monde 


La plage Trân Phu à Nha Trang, dans la province de Khanh Hoa (au Centre), et celle de Bai Dai sur l’île de à Phu Quoc (au Sud), figurent dans la liste des plus belles plages de sable fin et blanc du monde.

Le magazine d’actualités américain USNews a récemment publié la liste des 50 plus belles plages de sable fin et blanc du monde, dont deux plages vietnamiennes.

Lire la suite

Cuisine de rue à Hanoi et les 10 plats à tester sans attendre


En plus de la soupe de pho, du bun cha et du banh mi, la capitale vietnamienne tente passionnément les gourmands et gourmets aussi par d’autres plats non moins ragoûtants. Rendez-vous donc dans les rues hanoiennes pour en profiter comme un local. Et ceci suppose une certaine détermination ainsi qu’un estomac pas très sensible, à en croire Emily, une bloggeuse de Lonely Planet.

Bun oc ou vermicelles de riz aux escargots

cuisine de rue de hanoi vermicelles de riz aux escargots.jpg

Une des soupes de nouilles les plus chères des hanoiens, un bol de bun oc se compose de vermicelles de riz, escargots, tofu et, dans certaines variantes, des pâtes de crabe et du bœuf. La tomate et giam bong ou la vinaigre de riz fermenté sont les premiers ingrédients de la saveur légèrement aigre, clé du bouillon de bun oc.

Bun bo Hue, soupe de nouilles au bœuf

cuisine de rue de hanoi bun bo hue.jpg

Le met qui tire son nom de la cuisine traditionnelle de l’ancienne capitale de Hue s’impose comme un des plats vietnamiens les plus favoris des voyageurs. Constitué de larges nouilles de riz, du  jambonneau, du bœuf et de quelques cubes de sang de porc, un bol de bun bo est tellement appétissant avec un bouillon à la fois aigre, doux et bien épicé. Il s’agit d’un beau mariage des saveurs qui a de quoi charmer Anthony Bourdain.

     >> En savoir pus Le petit miracle de la recette Bun bo Hue

Grillades de Hanoi

cuisine de rue de hanoi grillades.jpg

Un large éventail de choix s’offre aux amateurs des grillades en déambulant dans les ruelles gastronomiques de Hanoi surtout à la nuit tombée. On y retrouve toute sorte d’encas grillés, allant des légumes aux viandes en passant par les crustacés qu’on prépare sur place à chaque table, accompagnés des sauces et épices diversifiés.

Mien luon ou vermicelles de riz aux anguilles du marais

cuisine de rue de hanoi vermicelles riz anguilles du marais.jpg

Une association de pâtes chinoises et anguilles du marais croustillantes assaisonnée d’herbes aromatiques et germes de soja est vraiment délicieuse, que ce soit en version de soupe ou de salade. Sans oublier chao luon ou la soupe d’anguilles du marais, elle aussi vaut le détour.

Banh xeo ou crêpe vietnamienne farcie au porc et aux crevettes

cuisine rue de hanoi crêpe vietnamienne farcie au porc.jpg

Prisées tant par les habitants que les voyageurs de partout, ces crêpes croustillantes peuvent vous faire saliver dès la première vue par son jaune éclatant et son odeur affriolante. Avec une farce à base de porc, crevettes, germes de soja, la crêpe est coupée et enroulée facultativement par une galette de riz qu’on trempe dans une sauce aigre-douce épicée pour déguster. L’assaisonnement indispensable de banh xeo comprend normalement concombre, mangue ou banane verte et herbes aromatiques.

Banh da tron ou salade de pâtes de riz sèches

cuisine de rue de hanoi salade de pates de riz.jpg

Les nouilles de riz souvent de couleur rouge sont mi-cuites et puis ajoutées de pâté de porc vietnamien, pâté de poisson frit, tofu, cacahouète et herbes fraîches. Voilà un des plats les courants qu’on peut trouver facilement dans les gargotes ou restaurants à Hanoi.

Ha cao, banh tom ou raviolis chinois et galette de crevettes frite

cuisine de rue de hanoi galette de crevettes frite.jpg
Ce sont les encas populaires de Hanoi qui sont idéaux pour combler une petite faim. Les raviolis chinois frits sont farcis de porc et d’auriculaires hachés tandis que les galettes de crevettes se font à base de la farine de patate et de crevettes. Légèrement douce et épicée, la sauce de ces mets est presque la même. Pour s’en régaler comme un Vietnamien, accompagnez-les par un verre de lait de soja rafraichissant.

Banh goi ou chausson farci au porc et aux pâtes chinoises

cuisine de rue de hanoi chausson farci au porc.jpg

Habituellement composé de viande de porc, d’auriculaire et de vermicelles de riz, le chausson en forme demi-circulaire croustillant se sert savoureusement avec une sauce aigre-douce. Ce plat qu’on mange chaud se vend souvent dans la rue avec les nems aux crabes et boules de sésame aux haricots mungo et boules farcies au porc frite pour plaire aux goûts variés.

Ga tan ou poulet mijoté aux plantes médicinales

cuisine de rue de hanoi poulet mijote.jpg

La version classique du poulet mijoté aux plantes médicinales que proposent les restaurants et cantines de rue de Hanoi est un bol fumant agrémenté des nouilles de blé et de l’armoire commune. Les habitants et les passagers peuvent essayer une autre option insolite. Le poulet une fois mijoté est présenté dans une canette de boisson dont les pattes se voient à l’extérieur.

Le che ou dessert vietnamien sucré

cuisine de rue de hanoi dessert vietnamien.jpg

Ces encas vietnamiens sucrés vous convient à un régal de mélange de haricots, fruits, riz gluant, perles de tapioca, lait de coco…auquel on est accro en été avec sa version glacée. Cette friandise est aussi succulente et parfumée qu’on déguste chaud en hiver entre amis ou en famille.

Bonne dégustation !

     >> Vous aimerez aussi Les 5 meilleures adresses de la cuisine de rue à Hanoi

Top des 10 destinations du Vietnam prisées par les voyageurs


Si les visiteurs japonais préfèrent toujours les villes historiques que sont Ho Chi Minh-Ville, Hanoi,  Hôi An et Huê, les Ruisses continuent à affluer vers les stations balnéaires de Nha Trang et Phan Thiet.

Hô Chi Minh-Ville est toujours la première destination où les visiteurs étrangers réservent le plus grand nombre de chambres en ligne sur le site Agoda. Après Hô Chi Minh-Ville, il s’agit progressivement de Hanoi (au Nord), Dà Nang, Hôi An, Huê, Nha Trang (au Centre), Dà Lat (sur les Hauts plateaux du Centre), Phan Thiêt, Phu Quôc (au Sud), et la baie de Ha Long (au Nord-Est).

visiter vietnam nha trang.jpg

Depuis 2016, Hô Chi Minh-Ville est toujours choisie par les visiteurs, avec le plus grand nombre de réservation de chambres sur le site Agoda. Elle joue le rôle comme une station de départ à la découverte des beaux sites au Vietnam. En 2018, Dà Nang a dépassé Hanoi et s’est classé au 2e rang en termes de préférence. Hôi An figure également dans le Top des 10 destinations les plus connues, avec Nha Trang, Phan Thiêt, Dà Lat, Phu Quôc, Huê et la baie de Ha Long.

visiter vietnam baie along.jpg

Selon les données statistiques, les visiteurs chinois représentent un grand marché touristique international du Vietnam. Depuis 2017, Hô Chi Minh-Ville est toujours le site préféré des visiteurs chinois. Selon les statistiques du Service du Tourisme de Hô Chi Minh-Ville, cette ville accueillerait 1,5 millions de visiteurs chinois en 2020, soit trois fois plus qu’en 2017.

Tandis que les visiteurs sud-coréens profitent au maximum des avantages relatifs aux moyens de transport pour se rendre aux villes du Centre comme Dà Nang et Hôi An, qui sont leurs destinations les plus préférées.

visiter vietnam cite imperiale de hue.jpg

Jusqu’à présent, les destinations touristiques au Vietnam préférées par les visiteurs japonais ne changent pas par rapport à 2016 et 2018. Leurs villes préférées sont toujours Hô Chi Minh-Ville, Hanoi, Dà Nang, Hôi An et Huê.

Par ailleurs, les politiques d’exemption de visa, le climat tempéré et les belles plages dans la région tropicale comme celles à Nha Trang, Phu Quôc et Phan Thiêt attirent beaucoup les visiteurs russes. Hô Chi Minh-Ville et Hanoi figurent dans le classement des premières destinations des Russes au Vietnam.

Selon les données de l’Administration nationale du Tourisme du Vietnam, le nombre de visiteurs étrangers venus au Vietnam durant les 5 premiers mois de l’année, a accusé une hausse de 27,6% en glissement annuel.

Source : NDEL

 

7 choses que les voyageurs n’aiment pas se souvenir de retour du Vietnam


Les questions trafic, trottoir, anarque touristique…sont, entre autres, les choses qui rendent le Vietnam moins aimable dans les yeux de deux voyageurs américains.

Hannah et Adam nous livrent les impressions sur leur premier voyage au Vietnam qui fait partie d’un grand périple de tour du monde. Ils avouent être tombés amoureux de ce pays mais ne dénient pas les mauvaises surprises vécues. Adam partage 7 choses qu’il n’aime pas ramenées dans leur bagage de souvenirs après la visite du Vietnam effectuée début 2017. Cependant, ce qui ne l’empêche nullement d’y revenir un jour.

Marcher sur les trottoirs ? Impossible !

7 choses moins aimables voyage vietnam trottoir
Les trottoirs au Vietnam sont pour garer les motos ou installer les échoppes et cantines de rue, la plupart du temp impraticables pour les piétons, souligne Adam. Il arrive que quelqu’un trouve une voie disponible pour marcher, quelques secondes après, une autre personne conduit sa moto sur le trottoir pour interrompre la marche.

Anarques à touristes

La quasi-totalité des choses mises en vente au Vietnam est probablement proposée avec des prix variés. Il n’oublie jamais un bus qu’il prend depuis Da Nang pour Hue. Sachons que le prix du billet affiché est de 60 000 VND. Hélas, lorsqu’il met ses bagages dans la soute, le chauffeur lui dit qu’il faut payer 100 000 VND de plus pour les affaires. Adam ne peut que rire aux éclats. Il imagine que le chauffeur lui prend tout simplement pour un idiot.

Faire la queue est synonyme de se bousculer

7 choses moins aimables voyage vietnam file attente.jpg

Le concept de file d’attente et d’ordre n’existe pas au Vietnam. On n’hésite pas à mettre en œuvre des trucs pour profiter d’un passe-droit. Nombre de gens se montrent embrassés en faisant des va-et-vien jusqu’à ce qu’on est servi en premier. Une fois réussi, ceux-ci fixent les yeux sur leur ticket, leur facture ou n’importe quoi qu’ils ont en main pour faire semblant d’ignorer ce qui se passe.

Il relate une course éprouvante qu’il passe dans un supermarché vietnamien. Une jeune fille de la famille fait la queue tandis que les autres membres cherchent ceux qu’ils veulent. De retour avec des paniers pleins, ces derniers essaient de faire le glissement pour rattraper la jeune. Hannah fait signe qu’ils ont à respecter la file. Elle est Adam doivent attendre plus de 20 minutes leur tour. Le reste de la famille remet ensuite tous les 5 paniers à la fille qui est devant le couple pour le règlement.

Tout est petit

Vue leur taille américaine, le couple de voyageurs constatent que la grande majorité des choses qu’ils utilisent au Vietnam est minime pour eux, de la chaise à la salle de bain.

Moto au Vietnam

7 choses moins aimables voyage vietnam traffic moto.jpg

Adam affirme que les touristes n’arrivent pas à comprendre sa crainte vis-à-vis du trafic au Vietnam. Une circulation chaotique qui n’est pas encore bien expliquée dans tous les guides de voyage.

Comportement déplorable en milieu public

C’est tout à faire normal qu’on a le droit de se nettoyer le nez, selon Adam. Le pire consiste à ce que le vendeur prépare votre pain tout en nettoyant le nez.

Négocier l’achat au Vietnam

Adam a rencontré des controverses lorsqu’il fait des achats de souvenir et tant d’autres choses en voyage. Ce qu’il déteste le plus est la dispute sur les prix exorbitants en restauration. Offrir aux marchands plus d’un quart du prix initial est sa première astuce pour faire des courses dans ce pays.

Mais aussi de belles mémoires de retour du Vietnam

Malgré ces remarques, deux voyageurs témoignent que le Vietnam est pour eux un pays fabuleux.

Comme le prix est pratiquement abordable, on peut manger comme un roi au Vietnam, selon le couple. Ils ajoutent également qu’ils se sentent entièrement en sécurité tout au long du voyage, aucun vrai problème leur arrivant. Ils ont une longue liste des choses qui sont gravées dans leur mémoire et planifient un prochain périple d’y revenir.

       >> Vous aimerez aussi Les 5 choses que vous allez le plus et le moins aimer en voyage au  Vietnam

Les rizières de Bac Son en toute beauté à sa récolte


Habituellement, quand arrive le mois de juillet, la région montagneuse de Bac Son se renouvelle par un manteau illuminé qui saurait séduire tous les passagers.

visiter nord vietnam rizieres de bac son

Situé à environ 160 km de Hanoi, la vallée de Bac Son (province de Lang Son) qui est entourée des montagnes calcaires verdoyantes connait une fraîcheur agréable même en été. Peu de monde sait que cet endroit vaut la visite notamment pour contempler les rizières en toute beauté à sa récolte.

Lire la suite