Quelques tabous alimentaires à savoir au nouvel an vietnamien

Le mam tom ou la pâte de petites crevettes fermentées, la viande de chien, le canard, la crevette, l’œuf couvé…ces plats populaires vietnamiens peuvent être à l’origine de la malchance pour les premiers jours du nouvel an traditionnel, selon la croyance.

tabous alimentaires nouvel an vietnamien blog.jpg

Le Têt est une des occasions où les Vietnamiens accordent la plus grande attention à la cuisine. On prend plaisir pendant ces jours fériés de régaler la famille et les proches des plats copieusement préparés. Il y existe toutefois quelques traditions culinaires particulières à savoir si vous êtes éventuellement convié à un repas au Vietnam.

Par ailleurs, certaines nourritures habituellement consommées au quotidien doivent s’absenter à la table vietnamienne pendant la fête du Têt, lesquelles ?

La viande de chien

tabous alimentaires nouvel an vietnamien viande de chien.jpg

Ce met est nul doute une habitude culinaire d’une bonne partie de la population vietnamienne depuis longtemps. Cette spécialité populaire est censée débarrasser la malchance qu’on cherche à manger en fin du mois ou de l’année pour souhaiter de meilleures choses à venir. Par contre, Il est hors question qu’on s’en sert pendant les premiers jours du mois et du nouvel an. C’est un des rares moments où les stands de vente du chien ne s’ouvrent pas.

Certaines localités dont Hanoi ont fait appel l’an dernier à la fin de consommation du chien auprès de ses habitants. Cette pratique culinaire devrait reculer progressivement dans la mesure où les habitants sont de plus en plus nombreux à dénier sa dégustation.

>> En savoi plus Fin de la consommation du chien au Vietnam, tradition culinaire et nécessité

Le calamar

tabous alimentaires nouvel an vietnamien calamar.jpg

Occupant une place non négligeable dans le menu privilégié des Vietnamiens, le calamar est d’ailleurs connu comme une recette tant délicieuse que nutritive. Ce fruit de mer risque, selon la croyance répandue dans la majorité des régions de provoquer des mauvaises surprises et même le malheur à cause de sa dégustation durant le début du nouvel an. Cette abstention émane fort probablement d’une locution largement courante signifiant littéralement « noir comme l’encre » ou bien la sépia.

Le mam tom

tabous alimentaires nouvel an vietnamien crevettes fermentées.jpg

Cet assaisonnement à base des petites crevettes fermentées doit vous décourager du premier coup pour son odeur particulière qui semble dégoûtant pour les palais occidentaux. Savez-vous que le mam tom est un ingrédient servant à relever le goût de certains plats vietnamiens populaires notammant le bun dau mam tom, bun rieu, bun thang, la viande de chien…? Il rentre pourtant dans les tabous alimentaires à l’arrivée du nouvel an vietnamien.

L’œuf couvé

tabous alimentaires nouvel an vietnamien fœtus canard.jpg

Cet encas réputé pour sa valeur nutritionnelle est très populaire qu’on trouve partout dans les cantines de rue au Vietnam. S’il est en quelque sorte écœurant au dire des voyageurs à sa première vue, le fœtus de canard est également un met affriolant dans d’autres pays d’Asie du Sud-est, en Chine, aux Philippines et au Cambodge par exemple.

Pour nombre de localités dans le nord et le centre du Vietnam, ce délice culinaire goûté les premiers jours du mois et du nouvel an, peut engendrer la déception et la mésaventure à ses projets.

Le barbeau

tabous alimentaires nouvel an vietnamien barbeau.png

Toujours dans ces régions, le barbeau est un met dont on s’abstient au nouvel an. Cette pratique a pour l’origine du nom de ce poisson qui n’est pas sans rappeler un comportement indésirable et non instructif. Cette nourriture est synonyme donc de l’infortune pour les gourmands à cette occasion.

Le canard

tabous alimentaires nouvel an vietnamien canard.jpg

Populaire et appétissante, la recette de canard est chez nous un bon choix pour déguster entre amis ou en famille. Il n’empêche qu’il fait hésiter beaucoup de personnes qui, par coutume, croient que le canard est source des choses attendues si l’on mange au début du mois et du nouvel an. Pour assurer un bon déroulement des projets d’affaire, les Vietnamiens privilégient le poulet au lieu de canard pour préparer les repas à ces occasions.

La crevette

tabous alimentaires nouvel an vietnamien crevette.jpg

Ce n’est pas étonnant de voir que la crevette est un des mets les plus présents dans le repas des familles des régions littorales du pays. Cet ingrédient tout aussi populaire dans la cuisine vietnamienne est, selon la tradition de nombre de régions, à éviter au nouvel an. Et pour cause, on n’attend pas que les choses marchent comme une écrevisse.

                 Vous pourrez aimer lire aussi:

             >> La fête du Têt, que savez-vous sur le nouvel an vietnamien ?

             >> Le repas familial vietnamien, savoir et savoir-vivre autour de la table

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s