Visiter une baie d’Ha Long insolite en hélicoptère 


La croisière sur la baie d’Halong est depuis longtemps l’une des principales activités à faire en visitant le Vietnam. Et maintenant, les touristes ont une nouvelle manière de découvrir l’attraction éblouissante de ce patrimoine naturel mondial, selon CNN Travel.

visiter baie halong helicoptere.jpg

La Compagnie d’hélicoptères du Nord du Vietnam, relevant de la Compagnie générale des hélicoptères du Vietnam (VNH), a lancé une série de vols touristiques en hélicoptère au-dessus du paysage exceptionnel de la baie d’Halong, a publié le 6 juin le journal en ligne américain.

Pour survoler ce patrimoine naturel mondial, les touristes sont transportés par l’hélicoptère à 5 places Bell 505, qui est fabriqué aux États-Unis et muni de grands hublots offrant une vue imprenable sur la baie d’Halong.

Les touristes apprécieront les vues époustouflantes sur de belles îles d’Along, Thiên Cung, Coqs de combat, Tuan Chau, Titop et aussi sa cousine discrète, la baie de Bai Tu Long.

Trois options d’acheminement sont proposées, avec des prix allant de 125 à 396 dollars par personne. Le trajet le plus cher dure 40 minutes avec vue sur 17 sites différents le long de la baie d’Halong.

Un représentant de la compagnie a indiqué à CNN Travel que depuis son lancement au début du mois de mai, 300 clients avaient déjà été accueillis.

CNN Travel a mentionné que, ce n’est pas la première opération de vol touristique dans la région. La compagnie par actions de l’aviation Hai Au propose également des excursions en hydravion dans la baie d’Along. Le coût de cette visite de 25 minutes varie de 102 à 120 dollars selon la saison.

La formule d’explorer cette merveille naturelle avec une vue d’oiseau fait partie des séjours de luxe au Vietnam.

Source : CVN/VNA

Vous aimerez lire également :

>> Top 5 expériences d’un voyage de luxe au Vietnam 
>> Top 10 à la baie d’Halong – Les incontournables à faire et à voir 

Le ca tru toujours vivace dans le vieux quartier de Hanoï


Le ca tru ou chant des courtisanes) classé par l’UNESCO patrimoine culturel de l’humanité anime tous les soirs un coin du vieux Hanoi pour combler les curieux d’un chant ancestral du Vietnam.

ca tru chant traditionnel vieux quartier hanoi.jpg

Lire la suite

Hoi An, destination aussi romantique que gourmande


La chaîne de télévision CNN a récemment classé Hoi An parmi les 16 meilleurs sites de loisir et les 10 sites les plus romantiques du monde. Qu’est ce qui rend alors la vieille cité de Hoi An aussi attractive?

ville hoi an vietnam.jpg

Joyau culturel et architectural

Hoi An, située en aval de la rivière de Thu Bôn, dans la province de Quang Nam (Centre), est connue pour son label de patrimoine culturel mondial inscrit à l’UNESCO et comme une des principales villes touristiques du Vietnam. La culture traditionnelle de la terre de Quang, cristallisée depuis de nombreuses générations, associée à l’acculturation internationale, a fait de Hoi Anune ville belle, simple et paisible.

À côté de sa beauté antique, c’est sa simplicité et son atmosphère paisible qui ont transformé cette ville charmante du Centre du Vietnam en une destination idéale pour les visiteurs, notamment ceux qui aiment découvrir la diversité culturelle et la vie d’une ancienne ville.

hoi an vietnam village tra que.jpg

Hormis cela, les vestiges historiques comme le Club de Fujian (Hôi Quan Phuc Kiên), le pont-pagode japonais ou Chùa Câu, les villages traditionnels comme celui de menuiserie de Kim Bông, de céramique de Thanh Hà et de maraîchage Tra Que offrent non seulement aux visiteurs un espace culturel traditionnel, mais également évoquent une période d’or du passé.

Nouvelle capitale gastronomique

À côté des valeurs culturelles matérielle et immatérielle comme ouvrages architecturaux variés, coutumes, arts populaires, fêtes culturelles, Hoi An est encore plus attrayante grâce à sa gastronomie généreuse avec des mets délicieux à prix raisonnable.

Des mets comme le cao lâu, nouilles de Quang, banh xèo (crêpe traditionnelle) ou riz au poulet incarnent la quintessence gastronomique de Hoi An et sont irrésistibles aux yeux des visiteurs.

hoi an vietnam crepe traditionnelle.jpg

C’est précisément grâce à son mélange et au dialogue culturel que Hoi An est considérée sans doute comme la capitale de la gastronomie vietnamienne, et qu’elle a conçu sa propre identité qui en fait l’une des  destinations touristiques les plus prisées au Vietnam.

       >> Vous aimerez aussi Top 7 choses à faire à Hoi An

Source : VNA/CVN

Envie de voyage d’aventure ? Le Vietnam vous comblera entièrement


Le Vietnam vient d’être élu parmi les 50 destinations les plus attrayantes pour les voyages d’aventure dans le monde par le magazine américain US News.

Selon ce magazine, la tendance de voyage dans le monde a beaucoup changé avec  plus en plus de gens  choisissant les voyages d’aventure pour leurs vacances.

sapa vietnam mont fansipan.jpg

Le Fansipan, « le toit de l’Indochine »

Lire la suite

La pagode Tram Gian, visite culturelle et méditation en pleine nature


Une des plus anciennes d’Hanoi, la pagode Tram Gian (littéralement la pagode aux cent travées), invite à découvrir un haut lieu religieux et culturel à l’architecture originale. Elle a longtemps été le site spirituel le plus populaire auprès des Vietnamiens et voyageurs de tous les coins. Et pour cause, l’atmosphère y est paisible et la fraîcheur du sanctuaire permet de faire une pause avec la frénésie omniprésente dans la capitale.

visiter hanoi pagode tram gian.jpg

Egalement connue sous le nom de Quang Nghiêm, elle est située dans le village de Tiên Lu, commune de Tiên Phuong, district de Chuong My, Hanoï (environ 20 km du centre-ville).

Plus d’une centaine de travées

La pagode a été construite au XIIe siècle sous le règne du roi Ly Cao Tông (1173–1210). Son toit repose sur un grand nombre de piliers selon la règle suivante : quatre piliers soutiennent un compartiment et l’édifice en compte plus d’une centaine. Ce plan de construction fait du bâtiment un objet architectural absolument unique, raison pour laquelle il est si connu.

 pagode  hanoi.jpg
La tour de cloche de deux étages avec huit toits construite en 1693. 

L’extérieur est composé de la verdure rafraichissante de 30 pins centenaires. La pagode est flanquée de deux passerelles donnant accès au jardin et à la nécropole comptant une dizaine de pierres tombales moussues. Un endroit charmant respirant la sérénité qu’offrent les alentours d’Hanoi.

Rénové à plusieurs reprises, l’ensemble architectural peut être divisé en trois groupes : le premier comporte deux maisons marquant le seuil de la pagode et surplombant l’étang de lotus accueillant le palanquin des saints et les spectacles de marionnettes sur l’eau lors des fêtes traditionnelles ; le second correspond à la tour octogonale abritant le clocher du sanctuaire ; le troisième comprend la salle de culte et la pagode en elle-même.

 Une collection riche de 153 statues de Bouddha

chua tram gian.jpg

Le clocher est composé de 8 toits courbés « en lotus », un classique de l’architecture de l’Asie Orientale, et se voit agrémenté de nuages, de motifs floraux et de panneaux de bois en forme de dragons. La cloche en elle-même mesure 1,4 mètre pour 0,6 m de diamètre.

Si vous visitez le site, vous pourrez découvrir une collection de 153 statues de Bouddha, la plupart en bois et une minorité en terre cuite ou en céramique. Les plus précieuses pièces sont le Bouddha Tuyêt Son, sculpté dans du bois de jacquier, et la statue de l’Amiral Dang Tiên Dông, un mandarin de  l’armée des Tây Son qui  repoussa 290.000 soldats Qing en 1789. Le long du couloir menant à cette collection se trouvent les bas-reliefs représentant les 18 Arhat finement sculptés dans des planches de bois.

pagod hanoi banlieue.jpg

L’ensemble du sanctuaire a été classé patrimoine national historique par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme. Vous pouvez vous y rendre sans aucune forme de retenue : les souvenirs inoubliables sont garantis.

Hanoi et ses alentours regorgent de belles pagodes. Vous pourrez associer votre visite culturelle en capitale à la découverte des vieux sites religieux pas loin du centre-ville comme les pagodes Thay et Tay Phuong tout aussi agréables.

Source : CVN

>> Vous aimerez aussi  Les incontournables à visiter à Hanoi et ses environs

Temple de Thai Vi, petit parcours dans l’histoire de Ninh Binh


Situé en pleine montagne de Ninh Binh, le temple de Thái Vi a été construit pour rendre hommage aux rois Tran (XIIIe siècle – début du XVe siècle). Une belle halte en parfaite communication avec la nature dans l’anciene capitale impériale du Vietnam.

que faire a ninh binh visite temple
Le temple de Thái Vi, qui se trouve dans la zone touristique de Tam Côc – Bích Đông, est l’un des plus anciens du Vietnam. Il a été édifié au XIIIe siècle, après trois victoires des Trân contre les Mongols, pour accueillir le roi Trân Thái Tông – fondateur de la dynastie des Trân – qui, après avoir laissé le trône à son fils, souhaita se consacrer au bouddhisme.

L’édifice a été bâti à l’origine sur le modèle architectural vietnamien de l’époque. En 1589, il a été reconstruit sous forme du caractère chinois «nôi công ngoai quôc» (construction en forme de «H», avec un grand portique sur le devant). Il s’agit d’un vestige d’une grande valeur historique et culturelle.

que faire a ninh binh fete temple historique

Ce temple a été édifié à droite de l’emplacement où le roi Trân Thái Tông a choisi de construire l’ancien palais impérial de Thái Vi. En face, se trouve le puit Ngoc (Gemme), bâti à partir de pierre verte. Depuis la cour du temple, on aperçoit le clocher construit sur deux étages (la cloche à l’intérieur a été coulée en 1689), les toitures en tuile, et les huit coins du toit de forme courbée (comme la queue du phénix).

Festival du temple de Thái Vi

Chaque année, le Festival du temple de Thái Vi se déroule le 14e jour du 3e mois lunaire, avec de nombreuses activités telles que palanquin procession, cérémonie de sacrifice, jeu d’échecs humain, concours de lutte, danse du dragon, etc. C’est l’occasion de célébrer les mérites des rois Trân.

Par ailleurs, les visiteurs de passage à cet événement pourront ajouter les destinations suivantes à leur itinéraire à Ninh Binh : le lac Dông Chuong, le mont Non Nuoc, les temples des rois Đinh Tiên Hoàng et Lê Đai Hành (Xe siècle), celui de Truong Hán Siêu… Dans ces lieux, vous pourrez effectuer diverses activités : promenade à pied ou à vélo autour des vallées, des sites culturels ou dans les rizières, pêche, cerf-volant, escalade, découverte de la vie rurale.

Source : CVN

   >> À lire également  Top des choses à faire à Ninh Binh, la baie d’Halong terrestre