Savoir-vivre au Vietnam, Cambodge, Laos

De façon générale, dans tous les pays d’Asie, certaines règles sont à respecter : les voici.

– Ne jamais s’énerver et ne surtout pas élever la voix ni se faire menaçant. Ce genre de comportement fait perdre la face à votre interlocuteur, et il vous en gardera rancœur.

– On ne touche pas la tête (même celle des enfants), ce geste étant considéré comme une injure. Ne pas montrer les gens du doigt.

– En position assise, éviter de pointer son pied vers quelqu’un. C’est inconvenant.

– Dans les lieux de culte, on se déchausse, on parle à voix basse, on ne touche pas aux objets d’ornements et on adopte une tenue correcte (épaules et jambes couvertes).

– Toujours demander l’autorisation avant de prendre une photo de quelqu’un.

– Éviter les preuves d’affection en public.

Des particularités existent pour chacun des pays :

1) Au Vietnam

– On respecte les personnes âgées.

– La poignée de main est d’usage pour saluer, sauf entre les hommes et les femmes.

– On se déchausse pour rentrer dans une maison ou un appartement et on n’y rentre pas sans y avoir été invité.

– Les vietnamiens ouvre rarement leur cadeau devant vous, ne soyez pas vexé par cette pratique car c’est un signe de politesse de leur part.

2) Au Cambodge

– On ne se serre pas la main et on s’embrasse encore moins. Pour saluer quelqu’un, portez vos mains jointes au devant de la poitrine si vous êtes face à un égal. Si vous saluez un supérieur, joignez les mains devant le visage. Mais si c’est un dieu, alors là, levez bien haut les mains jointes au-dessus de la tête.

– La politesse est très importante. En public, il convient d’appeler une personne par son nom précédé de « monsieur » ou « madame ». Appeler les gens directement est impoli.

– Il est de coutume de donner de l’argent aux vrais mendiants, surtout les personnes âgées et mutilés de guerre (nombreux), qui n’ont rien d’autre pour vivre. Un billet de 500 riels suffit. Ici, la radinerie est une honte (surtout celle des Occidentaux).

– Dans les temples, contourner Bouddha par la gauche, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Ne pas s’asseoir dos au Bouddha et ne pas pointer ses pieds dans sa direction, c’est très mal vu. En aucun cas une femme ne doit toucher un moine, sinon celui-ci perdrait tous ses mérites acquis.

3) Au Laos

– Ne pas s’imposer ni abuser de la gentillesse de ses interlocuteurs, ne pas se montrer capricieux et exigeant.

– Pour les hommes, pas de torse nu. Bermuda longueur genoux possible, mais il vaut mieux être en pantalon. Pour les femmes, ni short ni minijupe ; jupe longue de préférence ou pantalon.

– Ne pas chercher à imiter les mœurs locales, à s’habiller à la mode du pays. Ne pas s’obstiner à manger avec les doigts, ou des baguettes quand on ne sait pas, ne pas cracher par terre, même si tout le monde le fait, etc.

– Les femmes ne doivent pas tendre la main aux moines, ni les toucher. Si elles veulent leur faire un présent, elles doivent le déposer sur un support comme une table.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s