Top des 8 expériences insolites à Hanoi  

S’égarer dans le vieux quartier, savourer le pho sur…le trottoir et encore d’autres expériences captivants et inédites, Hanoi ne manque pas de surprendre les passagers.

Vieux quartier, une vraie matrice

Il n’est pas simple pour un touriste venant d’autres villes de trouver sa bonne adresse dans le cœur de la ville millénaire.

vieux quartier hanoi.jpg

Lancez-vous dans un quartier à la fois résidentiel et commercial où s’enchevêtrent habitations, restaurant, boutiques, gargotes…Un vieux temple séculaire, des maisons datant de l’époque coloniale, des impasses à peu près d’un mètre de large partagés par une dizaine de familles pas loin d’un beau hôtel, les 36 rues et corporations de Hanoi ou un musée unique qui est parmi des plus photogéniques au Vietnam.

Rue du train « qui ne se trouve pas d’ailleurs”

rue du train hanoi vietnam.jpg

« Fou » ou « uniquement au Vietnam » sont ceux que ressentent les voyageurs en visitant eux-même ou en images la rue du train située tout près de la gare de Hang Co, gare de Hanoi actuelle. Combien de train les résidents de cette rue ont vu passer en face d’eux ? Et ceci depuis les générations. La distance entre les maisons et la voie ferrée fait imaginer qu’on peut toucher le train depuis sa porte. D’un jour à l’autre, on marchande, discute ou même cuisine tout au long de cette voie.

Circulation à “improviser”

Ce n’est pas hasard que le transport au Vietnam notamment dans les grandes villes comme Hanoi, Saigon est un sujet qui réchauffe le débat de tous forums de voyage.

Quel comportement à adopter, quelles astuces à retenir figurent parmi les premières questions à se poser par ceux qui viennent d’autres continents. D’ailleurs, ils ne cachent pas leur surprise totale vis-à-vis de la capacité de conduite des locaux.

Taxi à  “négocier”

Le compteur du taxi n’a pas son mot à dire quand le chauffeur n’accepte de vous transporter qu’avec un prix qu’il propose. Cette mauvaise tactique n’a pas lieu tous les jours mais son existence n’est pas nulle à Hanoi et d’autres villes touristiques. Même les Hanoiens sont amenés parfois à négocier pour se faire conduire, surtout en cas de pluie…L’art de négociation se varie en fonction de votre expérience au Vietnam, non ?

Marchandes ambulantes

vendeuse ambulante hanoi.jpg

Personne ne peut vous dire depuis quand les vendeuses, avec leur palanche et les deux suspensions, débarquent dans les rues hanoiennes. En flânant dans les ruelles de la capitale, on croise facilement  une femme qui vend, avec le moyen hérité d’une période lointaine, fruits, légumes ou n’importe quel encas de campagne évoquant l’âge d’enfance.

Cantines de rue et “culture de manger sur le trottoir”

cuisine de rue hanoi.jpg

Ce serait fort regrettable de se passer d’un Hanoi gourmand qui est bien accessible à seulement quelques pas. C’est l’occasion de manger comme un local en s’attablant autour d’une table plastique dans la rue. Des mille et une soupes de nouilles aux grillades en passant par les encas, vous aurez un embarras de choix, que ce soit pour le petit déjeuner ou le dîner. Pour la quasi-totalité des voyageurs, il s’agit là d’une découverte culinaire à vivre absolument à Hanoi.

     >> En savoir plus Les 5 meilleures adresses de la cuisine de rue à Hanoi

Café à l’œuf et son odeur originale

cafe a oeuf hanoi.jpg

Connu comme le 2e exportateur de café du monde, le Vietnam propose également aux gourmets un breuvage totalement insolite et savoureux « cafe trung » ou café à l’œuf. Celui-ci doit sa réputation à un ancien barman du fameux hôtel Métropole et figure parmi des incontournables à essayer à Hanoi.

   >> Vous aimerez aussi Top des 7 meilleurs cafés à Hanoi pour les voyageurs

Plats “ qui affolent dès la première vue ”

Avec l’harmonie et la diversité des saveurs, la gastronomie de Hanoi joue certes parfaitement le rôle d’ambassadeur touristique en charmant les voyageurs de par le monde. Néanmoins, connaissez-vous que certains plats vietnamiens ont pour particularité de faire beaucoup hésiter, même d’horrifier ?

cuisine hanoi canard.jpg

Avez-vous jamais essayé le « bun dau mam tom » ou nouilles aux tofus et pâtes de crevette fermentées ? Populaire et même prisé par nombre de Vietnamiens, cette odeur extrêmement saisissante n’est pas facile du tout à adapter pour le palais occidentaux.

Sachons que très et très peu de téméraires étrangers osent gouter une fois « trung vit lon », le fœtus de canard même si son goût ne pose aucun soucis.

Encore, les « cha ruoi » ou hachis frits de néréide sont très recherchées par les Hanoiens. Si les hachis succulents sont tout agréables à voir à table, les ingrédients pour la préparation ne le sont pas.

    >> Vous aimerez aussi Hanoi et ses incontournables à visiter

Bonne découverte !

Toutes les papilles sont en éveil dans la rue Lo Duc, Hanoi

Un coin de paradis des gourmets de Hanoi, la rue Lo Duc, doit éveiller toutes vos papilles avec ses spécialités de rue aussi variées que délicieuses.  Quelques petites chaises en plastique et une table en acier, si simple qu’elle soit, cette ambiance vous promet la meilleure façon de vivre pleinement l’expérience de la cuisine de rue de la capitale.

Accessible à un prix modique qui oscille entre 15.000 et 50.000 dôngs, les locaux et les amoureux de la «street food» (cuisine de rue) se ravissent de déguster des spécialités traditionnelles du Nord du Vietnam. Voici quelques adresses utiles pour une immersion culinaire inoubliable à Hanoi.

1.Pho Thìn, au 13, rue Lo Duc

Le

Le “Pho Thin” au 13 rue lo duc

Le pho, la célèbre soupe de vermicelles de riz avec du bœuf ou du poulet, est un plat traditionnel et typique du Vietnam. Le restaurant Pho Thìn, au 13, rue Lo Duc, est réputé pour son pho unique, avec du bœuf sauté à l’oignon. Malgré le manque de places, cela n’empêche guère le grand nombre de clients de s’entasser, prêts à faire la queue pour déguster un délicieux bol de pho.

2. Xôi cô Kim, au 25 Lo Duc

Xôi cô Kim, au 25 Lo Duc

“Xôi cô Kim”, au 25 Lo Duc

Profondément ancré dans la culture vietnamienne, le xôi, riz gluant cuit à la vapeur, est généralement servi pour le petit-déjeuner. Néanmoins, le restaurant Xôi cô Kim en vend tout au long de la journée, mais la plupart des clients s’y rendent à la tombée de la nuit après une dure journée de travail. D’autres plats variés sont également affichés sur le menu. Le thit kho, viande de porc cuite avec de la saumure de poisson, et le gà xào nâm, poulet sauté aux champignons, sont les deux plats les plus appréciés par les clients.

3. Chả rươi, 244  Lò Đúc

Chả rươi, 244 Lo Duc, Hanoi

“Chả rươi”, 244 rue Lo Duc

Assorti avec des œufs, des écorces de mandarine, du piment et de la ciboule, le cha ruoi, hachis frits de néréide, est un autre plat savoureux que l’on trouve assez fréquemment dans les repas du Nord du Vietnam. À l’extrémité de la rue Lò Đúc se trouve une des rares adresses vendant ce met durant les quatre saisons à Hanoï, « Hang Beo ». À longueur de journée, le restaurant le sert à ses convives accompagné du bún (vermicelle de riz).

4. Cháo niêu, au 63 Lo Duc

Chao nieu 63 Lo Duc Hanoi

“Cháo niêu” au 63 Lo Duc

Pour les Vietnamiens, le cháo, bouillie de riz, est un plat qui peut se manger quotidiennement. Au croisement des rues Lo Duc  et Pham Dinh Ho, un restaurant nocturne propose différentes recettes du cháo. Le cháo niêu servi à table dans une petite marmite en terre cuite, assorti avec des côtelettes de porc, est un plat simple mais très populaire, apprécié durant toutes les saisons. Manger un cháo niêu dans cette rue de 19h00 à minuit est une expérience unique et authentique.

5. Kem cân, au 29 Lo Duc

crème glacée Lo Duc Hanoi

“Kem cân” au 29 Lo Duc

La crème glacée est appréciée aussi bien par les enfants que par les adultes. Le marchand de glace kem cân, assez petit, est situé au carrefour des rues Lo Duc  et Tran Xuan Soan. Il dispose d’une grande variété de saveurs dont chocolat, vanille, jaque, mûre… Le client est libre de choisir différents parfums.

6. Xôi nâm, 76 Lo Duc

Xôi nâm aux champignons, au 76 rue Lo Duc

“Xôi nâm” ou riz gluant aux champignons, au 76 rue Lo Duc

Le xôi est un plat traditionnel dans de nombreux pays asiatiques. Le riz gluant cuit à la vapeur au Vietnam est servi avec un large choix de garniture dont les plus populaires sont le xôi đô composé d’haricots mungos, le xôi gâc avec de la pulpe de momordique, ainsi que le xôi xéo accompagné d’haricots verts et agrémenté de ciboules frites. Les plus gourmands commandent un xôi pa tê au pâté, ou encore le xôi gà xé phay au poulet cuit de façon Huê. La spécialité du 76, rue Lo Duc, est le xôi nâm aux champignons qui se mange avec le thit kho tàu, du porc au caramel.

7. Bánh đúc nóng , rue Lo Duc et sa voisine Le Ngoc Han

“Bánh đúc nóng”, rue Lo Duc

Le bánh đúc est fait à base de farine de riz avec quelques assaisonnements. Ce flan de riz est le plus souvent accompagné d’une sauce de soja fermenté appelée le nuoc tuong, d’une salaison de crevettes, et du miel. Une des spécialités qu’offre la rue Lo Duc est le bánh đúc chaud.

La gastronomie du Nord du pays est souvent simple mais délicate avec sa grande variété de plats savoureux. N’hésitez pas à vivre en votre propre expérience culinaire en descendant dans cette rue inspirant de Hanoi, une façon idéale d’être plus proche à son authenticité.

Source : CVN

>> En parallèle avec la forte curiosité vis-à-vis de sa cuisine de rue, la capitale Hanoi vous promet évidemment des balades enrichissantes à la découverte de son charme millénaire. Où visiter et quoi manger si vous avez un arrêt rapide à Hanoi, voici la suggestion d’un expert locale en voyages sur mesure avec la questionQue faire en une journée à Hanoi? “.