Le Palais de la Réunification, un lieu chargé d’histoire

Situé dans le centre-ville de Sai Gon, désormais connu sous le nom de Hô Chi Minh-Ville, le Palais de la Réunification, également connu sous le nom de Palais de la Réunification ou Palais de l’Indépendance, est un monument très spécial. C’est en effet là que s’est effondré le 30 avril 1975 le régime de la République du Vietnam et que la libération entière du Sud Vietnam a été proclamée.

palais de reunificationSous la domination française, après avoir terminé la conquête de six provinces du Nam Bô (Sud du Vietnam), que sont Biên Hoà, Gia Dinh, Dinh Tuong, Vinh Long, An Giang et Hà Tiên, en février 1868, le gouverneur du Sud-Vietnam, Lagrandière, a ordonné la construction d’un nouveau palais à Sai Gon pour remplacer l’ancien en bois, datant de 1863. En 1873, le palais a été achevé et nommé «Palais Norodom», du nom du roi cambodgien (1834-1904) – car l’avenue en face du palais portait le même nom. En mars 1945, les Japonais ont remplacé les Français après un coup d’État en Indochine. Continue reading