Village de Dai Yên : flânerie au pays des plantes médicinales

Village de Dai YenDai Yên est connu comme l’unique village de culture de plantes médicinales de la capitale. C’est le village des herboristes. On y trouve toutes les herbes condimentaires et médicinales possibles et c’est une ressource inestimable tant pour la gastronomie que pour la médecine. Il est en plein cœur de Hanoi, entre les rues Hoang Hoa Tham et Dôi Cân, à 2km du mausolée d’Ho Chi Minh. De génération en génération, ses villageois ont vécu de la culture des plantes médicinales et de la composition de remèdes de médicine traditionnelle du Sud (thuôc Nam).

Les légendes voulaient que, sous la dynastie des Ly, au XIe siècle, une jeune fille nommée Trân Ngoc Tuong, 9 ans, était douée pour soigner les maladies à l’aide des plantes médicinales. Ses dons lui permettaient d’accompagner l’armée de Ly Thuong Kiêt (1019-1105) en lutte contre les agresseurs Song. Un jour, de nombreux soldats de cette armée tombèrent malades subitement. Trân Ngoc Tuong procéda à la recherche de plantes médicinales pour guérir ces soldats, et contribua à la victoire de l’armée et du peuple Viêt. Continue reading